5G : Nokia et le Vélodrome National ouvrent une plateforme pour inventer la retransmission sportive de demain

17 février 2021 à 18h05
0
© Saint-Quentin-en-Yvelines - Communauté d'agglomération

Après une première phase de tests concluante, le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines va accueillir une plateforme expérimentale 5G, installée par Nokia.

En octobre 2019, le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines fut l'un des onze lieux retenus par l'ARCEP au titre d'expérimentations 5G dans la bande 26 GHz, dite « bande millimétrique », bande censée être - de loin - la plus rapide en débits, mais aussi celle à la portée la plus faible. Les premières démonstrations effectuées en 2020 ayant été plus que satisfaisantes, le Vélodrome National sera désormais une véritable plateforme d'expérimentations 5G, dédiée au stade connecté.

La 5G au service d'une expérience sportive encore plus immersive

Les expérimentations ont jusqu'ici été menées et seront encore menées sur cette année 2021 par l'équipementier Nokia, qui pilote ce projet en partenariat avec France Télévisions et Qualcomm Technologies, qui ont tous pu attester des capacités offertes, des débits de la bande de fréquences 5G 26 GHz, dans l'optique de la transmission simultanée de plusieurs flux vidéos en ultra haute définition.

L'idée de cette plateforme expérimentale est donc de développer des usages 5G au service du sport, dont nous avons pu avoir un aperçu en décembre dernier, où des démonstrations d'images HD captées et retransmises en live sur les écrans géants du vélodrome furent réalisées. De même que la diffusion de flux vidéos provenant d'une caméra 360° 4K, pour simuler un direct en streaming 5G depuis YouTube.

Avec de tels débits, les différentes parties prenantes, équipementiers, techniciens ou diffuseurs, peuvent envisager proposer aux spectateurs et téléspectateurs des enceintes sportives de nouvelles expériences, encore plus immersives.

© Saint-Quentin-en-Yvelines - Communauté d'agglomération

Un vrai laboratoire pour la bande 26 GHz

Les nouvelles expérimentations effectuées au Vélodrome National auront lieu jusqu'au 30 mai 2023, soit un peu plus d'un an avant les Jeux olympiques de Paris. Le lieu sera d'ailleurs le seul site sportif olympique à accueillir la 5G 26 GHz en France. « La 5G et la bande de fréquences 26 Ghz offrent des performances de débits inégalées qui vont permettre d’offrir aux spectateurs une expérience d’immersion totale et révolutionner le suivi des événements sportifs. Nous sommes très fiers d’accompagner ce projet en développant une plateforme dédiée au Vélodrome National », a commenté le président de Nokia en France, Thierry Boisnon.

Sur le schéma du stade connecté, Nokia et ses associés vont lancer, dès le second semestre 2021, des appels à innovations pour ouvrir la plateforme à de nouveaux partenaires pour essayer de stimuler l'innovation française autour de cette thématique.

Modifié le 18/02/2021 à 08h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Space Sweepers : une aventure à mille à l'heure chez les ferrailleurs de l'espace
Travail ou jeu vidéo, nos conseils pour passer du temps devant l'écran... sans malmener son corps
Train, car, voiture, avion : que vaut le comparateur de mobilité de la SNCF ?
Comment optimiser la batterie de son Apple Watch ?
ARTE : découvrez le premier numéro de l'émission Twitch dédiée au jeu vidéo
-50 % sur Bitdefender Total Security : une protection antivirus primée pour tous vos achats en ligne
Lupin : découvrez le trailer de la partie 2, attendue cet été sur Netflix
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
L'imprimante HP tout-en-un DeskJet 2710 en promo à moins de 60 €
Twitter : bientôt la possibilité d'annuler un tweet ?
Haut de page