Microsoft aide la police indienne à démanteler des centre d'appels frauduleux

01 décembre 2018 à 17h04
0
Microsoft

Microsoft a collaboré avec les autorités indiennes afin de démanteler de faux centres d'appel. Le pays est l'un des acteurs les plus dynamiques en matière de support téléphonique.

Microsoft tient à son image de marque et n'hésite pas à mettre les moyens pour la préserver. L'entreprise a mis ses services à disposition des autorités indiennes afin de repérer et démanteler des centres d'appel frauduleux opérant dans le pays.

Les arnaqueurs prétextaient une fausse infection de l'ordinateur

Ces faux centres étaient localisés dans la banlieue de New Delhi. Ils contactaient en permanence des utilisateurs d'ordinateurs, leur expliquant que leur machine était infectée par un virus imaginaire. Les personnes prises au piège ont dû alors régler entre 100 et 1 000 $ pour obtenir une soi-disant assistance à leur problème.

Avec l'aide de Microsoft, les forces de l'ordre indiennes ont pu procéder à la fermeture de 16 centres et procédé à 36 arrestations entre mardi et mercredi. Déjà, en octobre dernier, les policiers avaient fermé 10 autres centres et arrêté 24 individus.

L'Inde est un pays particulièrement touché par ce type de fraudes

L'Inde est particulièrement touchée par ce type d'arnaques. La cause principale est que le pays est un acteur incontournable de la sous-traitance mondiale et il accueille de nombreux centres d'appels pour répondre aux besoins de clients d'entreprises du monde entier. Le chiffre d'affaires total de ces entreprises est estimé à 28 milliards de dollars et emploie environ 1,2 million de personnes.

En 2017, le nombre de signalements concernant des arnaques téléphoniques émanant de centres d'appels frauduleux était de 153 000 dans le monde. Un chiffre en constante augmentation.

Source : Cnet

10
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top