Intel : un chiffre d'affaires affecté par les disques durs

Par
Le 13 décembre 2011
 0
0096000004558684-photo-intel-logo.jpg
C'est sur son site Internet que le fondeur américain Intel annonce un réajustement à la baisse des estimations de son chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre. Alors que le groupe tablait sur 14,7 milliards de dollars, il devra se « contenter » de 13,7 milliards.

La cause de cette révision ? Une baisse significative de la production d'ordinateurs au cours de ce dernier trimestre, alors même que la demande est traditionnellement importante à l'approche des fêtes. Ce fléchissement de la production est une conséquence mécanique de la pénurie de disques durs due aux inondations en Thaïlande.

En effet, cette pénurie paralyse l'ensemble de la chaîne de production, et les commandes de chipsets et de processeurs s'en trouvent naturellement diminuées, les constructeurs ne souhaitant pas s'encombrer de stocks inutiles. Après un troisième trimestre record pour Intel, le fondeur subit donc les conséquences de cette catastrophe climatique et table sur un chiffre d'affaires prévisionnel inférieur de 7% par rapport aux précédentes estimations.

0096000003405784-photo-choix-disque-dur.jpg
Ce chiffre est à mettre en relation avec le léger rebond des ventes d'ordinateurs au cours du troisième trimestre : selon le cabinet IDC, ces ventes ont cru de 3,6% par rapport à l'année précédente à la même époque. Une croissance très modérée qui devrait le devenir encore davantage si l'on se réfère aux prévisions d'Intel. Le fondeur précise toutefois que ses estimations de vente pour le premier trimestre 2012 restent inchangées, alors que selon certains analystes, la pénurie de disques durs devrait affecter le marché jusqu'au milieu de l'année prochaine.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Intel

scroll top