Intel embauche celui qui a développé les processeurs ARM Silicon d'Apple

10 janvier 2022 à 15h20
8
Logo Intel © Intel
© Intel

Jeff Wilcox va aider le constructeur à produire de nouveaux SoC en s'appuyant sur son expérience de près d'une décennie sur la conception des processeurs M1.

C'est une belle prise de guerre pour Intel, qui voit revenir au bercail l'un de ses anciens ingénieurs.

Un retour à la maison pour Jeff Wilcox

Jeff Wilcox a confirmé sur sa page LinkedIn son retour chez Intel après près d'une décennie passée chez Apple : « Après huit années incroyables, j'ai décidé de quitter Apple et de saisir une autre opportunité. Cela a été un parcours incroyable, et je ne pourrais pas être plus fier de tout ce que nous avons accompli pendant mon séjour là-bas, aboutissant à la transition Apple Silicon avec les SOC et systèmes M1, M1 Pro et M1 Max . Tous mes collègues et amis Apple vont beaucoup me manquer. »

L'ingénieur va occuper chez son nouvel employeur le poste de directeur technique de l'ingénierie et du design SoC. Il devrait ainsi mettre à profit son long séjour chez Apple pour aider Intel à accélérer sur ce marché plus que stratégique.

Intel cherche à se renforcer dans le développement de SoC et à rassurer après l'abandon d'Apple

En effet, même si Intel a présenté des dizaines de nouveaux processeurs à l'occasion du CES 2022, le constructeur a perdu de son aura depuis plusieurs années. La transition relativement sans embûches d'Apple des processeurs Intel vers l'architecture ARM a poussé toute l'industrie à envisager les SoC pour la conception de futurs ordinateurs.

Plus économes en énergie pour une très grande puissance, les SoC intègrent processeur et puce graphique, mais peuvent aussi accueillir un modem pour les communications cellulaires. Intel travaille d'arrache-pied pour proposer des SoC à ses différents partenaires, et ce recrutement devrait lui permettre d'accélérer ses développements.

Du côté d'Apple, rien ne devrait bouger malgré ce départ. La feuille de route du constructeur est probablement gravée dans le marbre pour plusieurs années, et ses équipes sont solidement constituées pour préparer l'avenir des puces Apple Silicon.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
benben99
Les rats quittent le bateau comme on dit? Ou bien simplement une offre trop alléchante?
Bibifokencalecon
Après 8 ans chez Apple, il a bien le droit d’aller voir ailleurs.<br /> Edit: typo
benben99
Le type est allé chez Intel
spip74
Combien sur le chèque ?
Francis7
Elle est loin l’époque où des gens de chez Microsoft se faisaient virer pour avoir laissé fuiter dans les médias des photos de camions livrant des ordinateurs Apple à Microsoft.<br /> Au fait, qui a dit qu’il y avait guerre ? Que neni ! <br /> Il y a même Linux sous Windows maintenant.
calude_vincent
Alors, il travaille chez Intel en premier temps puis s’en va chez Apple pendant 8 ans pour que cette dernière se passe d’Intel (processeur) puis une fois le travail réussi il revient chez Intel. Logiquement le prochain départ c’est pour AMD pour abattre Intel une bonne fois pour toutes.
dancod
Bien que ça fasse partie du jeu, tout le monde n’est pas forcément vénal à ce point.<br /> En plus le mec prend un risque: il quitte une boite à qui tout sourit pour aller dans une boite qui est en perte de vitesse (ventes, image, technos, etc…)<br /> Je pense qu’il a plus voulu relever un challenge alors que chez Apple le Challenge est passé (et réussi).<br /> A moins qu’il y ait des tensions chez Apple à propos du passage à RISC V?
ypapanoel
il a intérêt à avoir un bon carnet d’adresse à débaucher, et j’espère pour Intel que ça fait parti du deal en même temps que le chèque.<br /> il a pas tout inventé tout seul.<br /> Par ailleurs : «&nbsp;prendre un risque avec une société en perte de vitesse&nbsp;»… la question est surtout de savoir si lui ne l’était pas chez Apple. doubler ton salaire à la concurrence en perte de vitesse… c’est pas forcément perdre de la vitesse pour toi.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Contre toute attente, Google voudrait des Chromebooks pour jouer
L'Intel Core i9 Alder Lake plus puissant que la puce M1 Max d'Apple, mais moins économe
Les cartes graphique Intel ARC Alchemist auront le droit à de la GDDR6 16 Gbps
Intel fait sa meilleure année depuis... toujours
Antitrust : Intel gagne contre les régulateurs européens sur une affaire vieille de 12 ans
NVIDIA, Intel et AMD opérationnels sur Vulkan 1.3 pour Windows et Linux dès sa sortie
Pour le patron de Logitech, la pénurie, c'est pas près d'être fini !
Autant de cartes graphiques en stock, ce n'était plus arrivé depuis bien longtemps !
AMD Ryzen 9 6900HX, une évolution insuffisante pour rattraper Intel ?
Cdiscount fait chuter le prix de l'excellente souris Logitech MX Anywhere 2S
Haut de page