Huawei Sound X : L'enceinte en partenariat avec Devialet enfin lancée en France

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
24 juin 2020 à 18h20
0

Disponible depuis la fin de l'année dernière en Chine, la Huawei Sound X débarque enfin en France. Modèle sédentaire et compact,
cette
enceinte connectée Wi-Fi/Bluetooth très proche du HomePod met particulièrement à l'honneur son partenariat sonore avec le spécialiste français Devialet.

Présenté par la marque au magasin parisien de l'Opéra, en présence d'un employé Devialet, la Sound X nous a rassuré quant à la coopération entre les deux entreprises. On pouvait en effet craindre une simple démarche marketing apposant un « approuvé par Devialet » sur le produit, voire une mise en place d'algorithmes, ce qui est assez fréquent. Huawei et Devialet vont plus loin.

Un son à 360°, à grand renfort de basses

8 haut-parleurs au total, répartis en deux groupes

L'enceinte, de type deux voies, sépare ainsi le spectre sonore en deux gammes sur deux séries de haut-parleurs. La Huawei Sound X dispose de six tweeters disposés en cercle à la base, et de deux woofer (basses fréquences) placés dos à dos, sur la partie haute.

C'est sur cette dernière partie que Devialet a travaillé. Le constructeur français a repris l'un des points forts de ses modèles Phantom : ses haut-parleurs à grande amplitude, montés en « Push-Push ». Cette configuration dos à dos permet de réduire la pression interne et d'atteindre un très bon niveau de basses sans avoir recours à un système de radiateur passif, technologie bien pratique mais un peu « traînante ». L'enceinte peut ainsi se voir comme une sorte de petite Phantom Reactor.

Ainsi, si le design général reste l'œuvre de Huawei - de la partie basse en tissu à l'aspect rutilant du plastique - des éléments importants, comme les larges ouvertures de l'enceinte, ont été apportées pour adapter le produit aux éléments techniques signés Devialet, signe d'une véritable collaboration.

Montage dit Push-Push des woofers

À la suite d'un court essai, le produit s'est révélé assez convaincant à ce niveau là : l'écoute nous a paru équilibrée et plutôt profonde. Le test étant en cours de réalisation, nous pourrons confirmer ces caractéristiques sonores assez rapidement.

La limite géographique

Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si la stratégie globale des produits audio Huawei était un peu plus claire. En effet, la version non-chinoise de la Sound X est en l'état assez limitante, si bien que la présentation ressemblait surtout à celle d'une enceinte Bluetooth avec puce NFC.

La Sound X ne dispose par exemple pas encore d'assistant vocal, puisque Celia, l'assistant made by Huawei, n'est pas encore déployé. Rappelons à ce titre que Celia sera l'équivalent hors-Chine de Xiaoyi, et permettra d'effectuer quelques tâches classique de commandes et de domotique.

Les six microphones disposés sur la couronne du produit ne sont pour le moment utiles qu'en kit main-libre.

On ne le voit sans doute pas sur les photo produits classiques, mais le revêtement laqué est très réfléchissant

De la même manière, la compatibilité réseau est pour le moment réduite au minimum. Ni l'appairage de deux enceintes en mode stéréo, ni le pur
multiroom ne sont encore là, la compatibilité avec les applications de
streaming musical
non plus, et seul le protocole UPnP semble être en place.

Le centre de contrôle est ici l'application smartphone AI Life, servant déjà de base aux écouteurs et routeurs de la marque, et permettant un appairage facile et quelques rapides contrôles sur lesquels nous reviendrons plus tard.

Interface de contrôle de AI Life (avant mise à jour de l'appli), pas de quoi se perdre pour le moment

Avant un test détaillé de la Sound X, nous pouvons regretter ce lancement visiblement un peu précipité. En effet, juger un produit sur la promesse d'un « modèle qui s'améliorera dans les mois à venir » reste difficile voire un peu frustrant.

Annoncée à un prix final de 350 euros, la Huawei Sound X est disponible en précommande jusqu'au 30 Juin (date de lancement) pour un tarif de
300 euros, avec une paire de Freebuds 3i (habituellement 100 euros) en sus, des écouteurs à réduction de bruit particulièrement convaincants.

5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top