Le Sony WH-1000XM4 fuite via Walmart, dévoilant de nouvelles fonctionnalités

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
05 juin 2020 à 12h16
0
Sony wh-1000xm4 ©guifou
WH-1000XM3 © Sony

Casque à réduction de bruit extrêmement attendu - si ce n'est le plus attendu de l'année avec l'hypothétique Airpods Studio de Apple - le WH-1000Xm4 a sans doute pris un peu de retard suite à la pandémie mondiale.

En effet, censé être sous embargo image, sur le site de certification FCC, jusqu'au 1er juin, le casque n'a pourtant toujours pas été dévoilé officiellement, et ce malgré de nombreuses fuites. Dernière en date : une fiche produit sur le site Walmart, retirée depuis le leak, révélant, ou confirmant, plusieurs points clés du produit.

Pas de changement de forme

Si le leak n'a pas révélé de nouveaux visuels, de précédentes informations nous indiquaient que le prochain casque de Sony était quasiment jumeau du WH-1000Xm3, dont nous utilisons les visuels ici.

Le modèle va donc rester principalement sur une base plastique assez légère mais sans doute bien finie, s'éloignant du design un peu plus moderne du Bose Headphones 700 ou de l'approche premium des B&W PX7 et Shure Aonic 50. Sony fait le choix de l'ergonomie avant tout.

Précieux multipoints, autres aspects plus brumeux

Feature la plus attendue et sans doute la plus intéressante ici, le passage au multipoints, qui est déjà une nouveauté en soit dans l'univers Sony. Ainsi, le casque devrait pouvoir prendre en charge deux sources différentes (un smartphone et un ordinateur par exemple), vous permettant en outre de basculer de l'un à l'autre facilement.

Sony wh-1000xm4
WH-1000XM3 © Sony

Reste que la notion de multipoints selon Sony, a de quoi nous rendre un peu pessimistes.

En effet la marque a déjà usé de cet argument sur le 1000Xm2 et le 1000Xm3, ce terme ne désignant pas nécessairement une double connexion pour la musique, mais pouvant désigner une plus classique coordination entre musique et kit main-libre.

En outre Sony précise que « pour plus de simplicité, le WH-1000Xm4 pourra se connecter à deux produits Bluetooth en simultané. Quand vous recevrez appel, votre casque saura quel produit sonne et vous basculera automatiquement sur le bon. Il sera également possible de basculer rapidement d'un produit à l'autre grâce à un simple bouton ». Rien d'explicite sur la musique donc.

Par ailleurs, au chapitre des nouveautés, on note l'apparition du traitement DSEE Extreme, la nouvelle génération de DSEE. Cet algorithme, ici propulsé par l'intelligence artificielle Edge-AI de Sony Music, permettra d'upscaler la musique en reconnaissant les instruments ou le genre musical écouté.

Le principe est un peu vague, mais pourrait bien faire son effet en pratique, l'IA étant très prometteuse dans le traitement sonore, bien qu'encore peu utilisée.

Sony wh-1000xm4
WH-1000XM3 © Sony

Pour le son en lui-même, le casque semble reprendre le principe de transducteur dynamique 40 mm avec membrane LCP (Liquid Crystal Polymer) de son prédécesseur, annonçant une réponse en fréquence s'étendant jusqu'à 40 kHz. Les 40 kHz sont difficilement vérifiables, et surtout là pour apposer les logo Hi-Res et Hi-Res Wireless sur sa boite.

L'autonomie est annoncée ici à 30 heures en mode ANC + Bluetooth (même résultat que le WH-1000Xm3), et le nouveau modèle profitera d'un mode recharge rapide promettant cinq heures de fonctionnement pour dix minutes de charge.

Dernière fonction intéressante, l'adaptation de la réduction de bruit à l'environnement et à la localisation. Le Sony WH-1000Xm4 pourra ainsi reconnaître les lieux souvent fréquentés (via la localisation GPS/Wi-Fi du
téléphone) et s'y adapter, ou encore comprendre ce que fait l'utilisateur :
marche, course, voyage, attente. Une fonction déjà entrevue sur le WH-1000Xm3 mais à peine survolée.

Sony wh-1000xm4
WH-1000XM3 © Sony

Le reste est plus classique, ou moins précis :

  • « Meilleure réduction de bruit du marché » : une chose qu'il faudra vérifier, le 1000Xm3 restant toujours une référence en la matière.
  • Mode de retour des sons ambiants : fonction là-aussi déjà présente sur 1000Xm3 et perfectible. Le Bose Headphones 700 ayant pris de l'avance, Sony a de la marge d'évolution.
  • Codec LDAC : on note ici la grande probabilité de ne plus avoir de codec Qualcomm, Sony préférant ne plus s'encombrer de ces technologies propriétaires, en passant par une puce Mediatek (à la différence du 1000Xm3).
  • « Fonction main-libre précise et claire » : là encore Sony a beaucoup de marge pour arriver au niveau du dernier Bose, la marque gérant encore assez mal les environnements compliqués.

Pour finir, on remarque que le casque a été listé à 348 $ lors de son cours passage dans les fiches Walmart, ce qui coïncide bien avec les 350 $ annoncés au préalable.

Il nous reste maintenant à connaitre sa date de sortie, plusieurs rumeurs parlant d'une présentation pendant le format réduit de l'IFA (en septembre), ce qui serait toutefois un peu lointain.

Sony wh-1000xm3
WH-1000XM3 © Sony

Y a-t-il de quoi s'emballer ou plutôt craindre un certain immobilisme de la marque ? On est curieux de connaître votre avis.

Source : laptopmag

Modifié le 05/06/2020 à 12h16
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top