Prise en main du nouveau Huawei MateBook 14S, un ultraportable puissant et élégant

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
13 octobre 2021 à 19h09
16
Huawei MateBook 14S-1 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Hier, Huawei recevait la presse sur les Champs Elysées pour la présentation d’un nouvel ultraportable premium : le MateBook 14S. Ce dernier se place en alternative au MateBook 14 et s’intercale entre les gammes MateBook X et MateBook D . Il propose un équipement dernier cri et tend les bras à Windows 11. Nous avons pu prendre l’appareil en mains…

De la puissance et de la compacité. C’est le credo de Huawei avec son nouveau MateBook 14S. Ce nouvel ultraportable de 14 pouces ne remplace pas le MateBook 14 que l’on connaît déjà, mais il se pose en alternative peaufinée et plus puissante. Ici Huawei fait un choix audacieux : celui d’ajouter des puces Intel H35 dont on peut libérer les pleins pouvoir à l’aide d’un simple raccourci clavier (Fn+P). On passe alors à 45W de TDP. Une puissance de feu plus qu’honorable sur une machine de 14,2 pouces aussi compacte, d’autant que le MateBook actuel se limite à des processeurs basse consommation ne dépassant pas les 15 W de TDP. Ce surplus de performances se montrera très utile en montage vidéo ou en utilisation multimédia avancée, par exemple, et permet d’orienter l’appareil vers des utilisateurs plus exigeants.

De la puissance, un bon écran et une webcam enfin correctement placée

Pour séduire ce public, Huawei fait tout ce qu’il faut, en commençant par corriger certains défauts des cousins de son nouvel ultraportable. Si le châssis reste semblable à celui que l’on trouvait déjà sur les autres modèles MateBook, avec une même impression de solidité et de compacité, Huawei insiste par exemple sur l’usage de soudures au laser pour certaines finitions au niveau du capot, mais aussi pour la webcam. La firme abandonne d'ailleurs la caméra pop-up des précédents modèles (jusqu’à présent ajoutée sur le haut du clavier) pour l’intégrer au-dessus de l’écran -- là ou elle aurait toujours dû être. Fini donc les échanges visio en contre-plongée et la captation en HD d’un double menton. Personne ne s’en plaindra. Ce nouvel emplacement, plus raisonné, permet aussi à Huawei d’ajouter les capteurs infrarouges nécessaires à la reconnaissance faciale via Windows Hello (doublée d’un capteur d’empreintes, au besoin).

Huawei MateBook 14S-3 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-12 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-2 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-5 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-6 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

S’il nous faudra confirmer nos bonnes premières impressions dans le cadre d’un test (à venir), les nouveautés apportées par Huawei en termes de conception et de design sur le MateBook 14S s’avèrent séduisantes. Notez quand même que l’appareil est toutefois un peu plus trapu (16,7 mm d’épaisseur pour 1,43 kilos) que certains de ses concurrents. On apprécie néanmoins la qualité du clavier, très confortable grâce à de grandes touches, mais aussi les dimensions généreuses du trackpad. Huawei s’inspire clairement des MacBook sur ce point et c’est une bonne chose. On remarque aussi l’adoption d’une connectique complète axée sur de l’USB-C, bien entendu, mais aussi sur des ports USB-A et HDMI pleine taille.


Pour l’écran de son MateBook 14S, Huawei fait le choix d’une dalle LTPS 2,5K au format 3:2. On arguera que la concurrence, notamment chez ASUS dégaine de plus en plus souvent l’OLED sur le segment ultraportables, mais le panneau LCD que nous propose le constructeur chinois s’avère à première vue convaincant, avec une luminance annoncée à 400 nits et un contraste de 1500:1. La principale spécificité de cet écran est toutefois de passer à un rafraîchissement de 90 Hz, mais optionnel. Par défaut la fréquence reste à 60 Hz, tandis que le 90 Hz est exploité sur certaines applications. Un raccourci (Fn+R) permet également à l’utilisateur de couper purement et simplement les 90 Hz pour rester à 60 Hz tout le temps et ainsi économiser la batterie. Notez par contre qu’en mode automatique, l’appareil n’est pas capable de passer sous la barre des 60 Hz pour la consultation de certains contenus.

Huawei MateBook 14S-7 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-8 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-11 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-9 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Huawei MateBook 14S-10 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Côté autonomie, Huawei promet 13 heures sur batterie et a mis les bouchées doubles sur la recharge rapide. Le constructeur promet qu’on pourra récupérer 3 heures d’autonomie en seulement 15 minutes sur secteur à l’aide du bloc 90 W fourni avec le MateBook 14S. Le PC est enfin compatible avec les systèmes de partage d’écran permis grâce à l’écosystème logiciel mis au point par Huawei. Il faudra toutefois avoir d’autres appareils de la marque pour en profiter.

Prix et disponibilité

Le Huawei MateBook 14S est annoncé en deux coloris (vert épicéa et gris foncé) et trois configurations :

  • Core i5-11300H / 8 Go de RAM (LPDDR4X) / 512 Go de SSD (M.2 NVMe) pour 1149 euros
  • Core i7-11370H / 16 Go de RAM (LPDDR4X) / 512 Go de SSD (M.2 NVMe) pour 1349 euros
  • Core i7-11370H / 16 Go de RAM (LPDDR4X) / 1 To de SSD (M.2 NVMe) pour 1549 euros

Les deux premiers appareils sont attendus en France le 25 octobre prochain, tandis que le modèle le plus haut de gamme arrivera un peu plus tard, le 12 novembre. Il profitera pour sa part d’une certification Intel EVO (avec notamment l’ajout d’un port Thunderbolt 4). Notez par contre que les premiers modèles livrés seront équipés de Windows 10, mais il sera tout à fait possible de migrer gratuitement sous Windows 11 en passant par l’utilitaire de mise à niveau signé Microsoft. Huawei France promet que les séries livrées par la suite seront toutes animées par Windows 11 dès le départ.

Mise à jour 13/10 à 20h24 : Huawei France nous fait savoir que le lancement de la configuration i5 de son MateBook 14S est reporté à décembre, sans plus de précisions. Les deux autres moutures sont d'ores et déjà disponibles en précommande. Elles arriveront sur le marché aux dates prévues.

Modifié le 14/10/2021 à 00h12
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
15
Sylv20
Le format 14 pouces <3
FURAX69
Marque pas fiable… Deux essais deux problèmes de charge au bout de quelques semaines… Fini pour moi.
Jean66
Quels modèles…?
FURAX69
Un D15… Qui après un ne se chargeait plus du tout…<br /> Un D16… Qui au bout de 15J ralentissant sa Clock à 300Mhz dès qu’il était en charge<br /> Les deux repris et remboursés par Boulanger.<br /> Je suis reparti chez Asus et c’est sans regret
VincentGJ
Excellente marque. J’ai déjà le d15 mais je vais me tenter par ce 14 pouces dans 2 semaines sans hésiter !
hzdl
Je suis repassé sur Mac à cause du taf (après un hiatus de 7 ans). J’ai le Macbook Air M1.<br /> Il détruit absolument tous les autres ultra portables dans cette gamme de prix.<br /> Le Huawei a le design d’un ultra portable de 2014. Merci au revoir.
Proutie66
En gros tu nous dit que le macbook air M1 avec ses gros bords et qui a vraiment un design de 2014 pour le cout, est plus joli que ce pc portable ?<br /> Affaire de gout…<br /> J’ai aussi un M1… mais le design… bon…
bmustang
j’ai vu le logo intel j’ai zappé l’article pf!
clockover
Au niveau matos pur rien à dire j’ai plusieurs MateBook X Pro et aucune casse à signaler.<br /> Par contre, niveau stabilité en charge bof bof.
info01_1_1
Merde moi c’est l’inverse. Je veux absolument quitter la marque Asus pour gros manque de fiabilités… (j’ai déjà dû changer moi même le connecteur ou se branche le cable d’alimentation car la pièce fini par se casser toute seule… Sur un portable à plus de 1500€…)<br /> Du coup j’étais partout pour ce Huawei car les finitions ont l’air top… J’hésite maintenant…
gf4
J’ai possédé le Huawei Matebook 13 pendant un an environ. Et le gros problème de ce modèle (hormis des écrans bleus réguliers) est la chauffe.<br /> Dès qu’on le sollicite un peu, ça devient un radiateur. Dans un châssis aussi fin, c’était à prévoir.
Arcetnathon
A partir du moment ou tu vois Intel sur un portable tu sais que tu as affaire à un truc qui va chauffer et enclencher la soufflerie sur du surf internet.<br /> Sauf a prendre un vrai portable, les ultrabooks ne sont pas des plus interessant à ce niveau.
dimebag
Si tu prends en compte les problèmes de chacun, tu ne peux acheter chez aucune marque
dimebag
T’as un macbook mais ça t’empêche pas de faire un hors sujet alors à quoi bon acheter ça…
Bourgneuf
et le merveilleux Mac, il «&nbsp;détruit absolument tous les autres ultra portables dans cette gamme de prix&nbsp;» , en terme de mémoire vive, en terme de stockage, en terme de connectivité et de prises diverses ?
benben99
le matebook tue la concurrence dans les ultraportables. Performant, pas trop cher…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

NZXT lance ses kits BLD, des kits PC Gamer faciles à monter et performants
Intel : les processeurs Alder Lake n'aiment pas les
MonsterLabo : les PC gamer passifs de retour sur Indiegogo et on adore
Sur Geekbench, le Core i9-12900HK est le plus puissant CPU mobile jamais vu
Photographes, fuyez ! Les nouveaux MacBook Pro ne supportent pas la dernière norme de carte SD
Razer Kunai, Hanbo, Katana : du nouveau (et du beau) pour vos PC
Intel : le package de l'i9-12900K est fou, mais... quel intérêt ?
Le Core i9-12900K 'Alder Lake' ne serait pas un rêve d'overclockeur
Encore un peu plus pessimiste qu'AMD, Intel voit la pénurie durer au moins jusqu'en 2023
La DDR5 « LEGO » de chez Galaxy dévoile de premiers benchs
Haut de page