Huawei chercherait à revendre la division des smartphones Honor pour 3,15 milliards d'euros

14 octobre 2020 à 18h00
8
Honor

Le constructeur chinois Huawei serait actuellement en discussion avec plusieurs sociétés pour revendre certaines activités de sa division de smartphones Honor .

L'embargo américain mis en place contre la société Huawei aurait forcé cette dernière à revoir sa stratégie. Désormais le constructeur souhaiterait se focaliser sur les smartphones haut de gamme et délaisser la marque Honor. Cette dernière ciblait les budgets plus restreints en misant sur un bon rapport qualité/prix.

À priori les ordinateurs portables ou les montres connectées de la marque ne seraient pas concernés.

Digital China, TLC et Xiaomi potentiellement intéressés

D'après Reuters, qui rapporte l'information, Huawei a mis sur la table la marque Honor, son département de recherche et développement, ainsi que les activités relatives à la gestion de la chaine de production. Huawei en attendrait 3,15 milliards d'euros.

Digital China, principal distributeur des smartphones Honor, serait particulièrement intéressé par ce rachat. Le groupe envisagerait de lever des fonds auprès de diverses banques dans les semaines à venir afin de sécuriser cette acquisition.

Toutefois, selon deux sources proches du dossier, TCL et Xiaomi se seraient également manifestées. Pour Xiaomi, il s'agirait d'évincer l'un de ses concurrents directs, positionné sur le même marché aux côtés d'Oppo ou Vivo.

Une affaire où tout le monde est gagnant

Lancée en 2013, la marque Honor visait d'abord à déterminer les attentes des technophiles les plus avertis. À l'occasion du Mobile World Congress, un représentant de la marque nous expliquait que la conception des smartphones était réalisée de manière communautaire. Les futurs acquéreurs votaient alors pour l'intégration de tel ou tel composant.

Au fil des années, c'est sur ce rapport prix/qualité que la marque Honor s'est distinguée. Selon une étude de Catalyst, au second trimestre, les smartphones de la marque représentaient 26 % de l'ensemble des terminaux commercialisés par Huawei (55,8 millions). Toutefois, sur ce type de produits, les marges sont faibles. Il n'est donc pas surprenant que Huawei préfère s'en délester.

En outre, à l'heure actuelle, Honor reste dépendante de la maison mère pour l'acquisition de composants. Cela signifie que la marque subit indirectement l'embargo imposé par l'administration Trump. Suite à cette revente, les fournisseurs actuels de Huawei, contraints de stopper leurs activités commerciales avec la société, pourraient donc récupérer une partie de leur chiffre d'affaires.

Rappelons que Huawei est aujourd'hui un élément central dans la guerre commerciale qui oppose les États-Unis et la Chine. L'administration de Trump accuse l'entreprise de collecter des données et des informations pour le compte du gouvernement chinois. Huawei a donc été placée sur liste noire et les sociétés américaines n'ont plus le droit de travailler avec l'entreprise

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
tangofever
Les sanctions ça fait mal, mdr
LeToi
Pour le cofondateur de OnePlus ?
Ipoire
Ca commence enfin a devenir du sérieux pour Huawei qui se croyait maître du monde.
Kratof_Muller
@ Ipoire // Sincèrement on s en fout … Ils ont été les premiers sur le 7nm arm et les npu sur mobile, ils ont architecturé leurs propres cpu soc sur arm avec d excellentes performances, ca créé de la concurrence et c’est bien. On a l’impression que vous ignorez qui est ou se comporte comme les maîtres du monde ! A dessein ou par ignorance(feinte) peut-être, vos amis comme vos hypothétiques ennemis vous espionnent … Le pinpin moyen, « grand Dieu » est il si intéressant, son historique google ou baidu va t il déclencher une guerre NBC, ou encore ses malwares acquis sur des sites de petites vertus sont-ils au profit exclusif des fabricants de téléphones, Huawei en lis ? Mdr. En tout cas, Capitaine de soirée 'Ipoire" est maître du commentaire, perso j’aurai poussé jusqu’à « maître de l’univers », en référence à ce conte outre atlantique pour enfant qui a du tant le marquer : « He man », par le pouvoir du crane ancestral … et de la vaseline, j’invoque mon dernier i-prone, pardon i-phone !!!
Gabriel_PORSET
Ahah bravo Kratof, excellent
GhostKilla
Ils ont pu se lancer en Europe à l’époque dans les infrastructures de téléphonie mobile en volant la propriété intellectuelle d’Alcatel, rien à dire une boîte qui vaut le détour…<br /> Quant aux «&nbsp;premiers&nbsp;» sur le 7nm, aucun exploit puisque c’est TSMC le fondeur, Huawei n’est qu’un client sur le 7nm comme tous les autres…<br /> Bref bien fait pour eux
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon Prime Day : un pack starter Rasp Raspberry Pi 4 à prix cassé
Prime Day : les 5 meilleurs deals high-tech à saisir ce mercredi
La montre connectée Huawei Watch GT 2 à prix réduit pour le Prime Day Amazon !
Grado présente les GT220, ses premiers écouteurs intras True Wireless
L'écran gaming HP Omen 25
Pour le dernier jour d'Amazon Prime Day, Asus et HP fracassent les prix de leurs PC portables
L'ESA choisit Thales Alenia Space pour concevoir des modules de la station spatiale lunaire LOP-G
Amazon Prime Day : l'enceinte Marshall Stockwell II voit son prix chuter sous les 130€ !
Google Pixel 5 : quelles nouveautés face au Pixel 4 ?
Amazon casse les prix sur une large sélection de PC portable pour les Prime Days
Haut de page