YouTube va lancer des chaînes de TV payantes

Thomas Pontiroli
09 mai 2016 à 11h26
0

Alors que l'heure est plus que jamais à la délinéarisation des contenus - soit le fait de regarder des émissions, séries ou films à la demande, sans être contraint par une grille de programmation - YouTube, pourtant l'un des artisans de cette tendance lourde, s'apprête à lancer des chaînes de TV. L'intérêt premier pour la plateforme, en mal de rentabilité, ne serait pas d'abdiquer sur les contenus à la demande, mais bien de diversifier ses revenus.

Selon des informations de l'agence Bloomberg, la filiale de Google a déjà adapté son infrastructure technique à ce nouveau mode de diffusion, sans pour autant avoir encore obtenu les droits de retransmission. La plateforme s'est aussi entretenue avec plusieurs chaînes de TV américaine comme NBC Universal, Viacom, 21st Century Fox et CBS. Seulement pour l'heure, les négociations achopperaient encore sur la question du montant des droits.

Un Web devenant payant

YouTube ne voudrait pas dépasser les 35 dollars par mois pour ce service baptisé « Unplugged », une vision que ne partagent pas les chaînes, qui demandent plus. Ajouté à l'abonnement Internet et potentiellement au service de VOD YouTube Red, facturé 10 euros par mois, l'addition commencerait à être salée pour un site dont l'ADN repose historiquement sur le gratuit. Il faudrait que ces chaînes aient assez d'exclusivités pour justifier ce prix.


08436110-photo-youtube-tv.jpg
YouTube s'attaque surtout à une problématique du marché de la TV américaine.


Dans un contexte d'essor de la VOD, plusieurs acteurs ont commencé à proposer ou préparent aux États-Unis des offres de télévision en ligne réunissant un plus petit nombre de chaînes que les traditionnels et coûteux abonnements à la télévision câblée ou par satellite, souvent basés sur des forfaits de centaines de chaînes.


Des spéculations courent surtout depuis des mois dans les médias américains sur des négociations d'Apple avec les chaînes de télévision, qui semblent toutefois achopper sur les tarifs des droits de retransmission. Plus globalement, ces manœuvres confirment la mutation en cours du modèle économique du Web, qui glisse du gratuit financé par la publicité - mais dont les revenus unitaires s'érodent -, vers un abonnement payant.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Les États-Unis songent à interdire TikTok
NVIDIA : les spécifications des RTX 3070 et 3070 Ti en fuite, la RTX 2080 SUPER battue ?
scroll top