Avec Contributor, Google propose une alternative payante à sa publicité

21 novembre 2014 à 09h25
0
00C8000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
Google lance Contributor, un service qui élimine la publicité sur les sites partenaires contre le versement, par l'internaute, de quelques dollars. Une alternative intéressante, mais dont on ne connait encore que peu de détails.

A l'image d'Adblock Plus, Google propose désormais (sur invitation seulement) un service qui vise à supprimer sa publicité, issue de sa régie Adsense, des sites partenaires. Ces derniers sont pour l'instant peu nombreux et tous anglophones : Urban Dictionary, The Onion, ScienceDaily, WikiHow, Mashable et Imgur.

La stratégie de Google est toutefois différente de celle d'Adblock Plus. Alors que cette société cherche à monétiser ses services en mettant à contribution les sites Web via la mise en place de liste blanche, Google préfère établir un partenariat avec des sites et demander 1 à 3 dollars mensuels par site à l'internaute.

Une stratégie à l'opposé donc, et pour cause : à l'heure où de nombreux sites tentent de contourner les adblockers afin de conserver l'apport financier généré par la publicité et qui constitue souvent un besoin vital, et où Adblock Plus est sur le coup d'une plainte en Allemagne, Google a logiquement choisi une autre voie.

Ce seront donc aux internautes de choisir, avec la certitude cette fois de ne plus voir s'afficher de publicité issue de sa régie sur les sites partenaires.

De quoi bouleverser l'économie du Web ?

Avec Contributor, Google pourrait chambouler le marché du display et l'économie des sites. Si le système de redistribution de la contribution leur est suffisamment favorable, il pourrait modifier en profondeur leur modèle économique en apportant un revenu complémentaire aux sites.

Une formule qui pourrait être attractive et qui pourrait également pousser les sites à privilégier la publicité de Google : si l'internaute paie, aucune publicité et le site récupère une partie de l'argent de l'internaute, s'il ne paie pas, les revenus demeurent ce qu'ils étaient auparavant.

Les autres régies publicitaires ont donc le plus à craindre de ce nouveau service : si Contributor est largement adopté par les sites, elles pourraient souffrir encore plus de la concurrence du géant du Web. Sauf à s'adapter en fournissant un service similaire. Avec, à termes, la propagation à grande échelle d'un web à deux vitesses pour l'internaute : l'un gratuit, dominé par la publicité, l'autre payant et dénué d'annonces.

Une stratégie a deux étages : avec Contributor, Google pourrait parvenir à tirer profit d'une publicité qui, prise individuellement, ne rapporte plus grand-chose. Ce service n'en est encore qu'à ses débuts, mais son impact potentiel sur l'économie du Web est très important.



Contenu connexe :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top