Google Play Musique et YouTube Red : 15 euros/mois pour 6 personnes

10 décembre 2015 à 14h53
0
Deux semaines après Deezer, c'est maintenant au tour de Google de lancer une formule familiale pour son service de musique à la demande sur abonnement, Google Play Musique.

Annoncée de longue date, cette formule permet à un groupe de partager un compte pour 15 dollars/mois (donc pour 15 euros/mois ?) et de bénéficier de six profils indépendants. Chaque profil jouit des mêmes prestations qu'un abonnement distinct. Chacun profite ainsi de recommandations qui lui correspondent, sans l'influence des goûts différents des autres membres du groupe. Surtout, six personnes peuvent écouter de la musique en ligne simultanément.

Tout comme l'abonnement individuel, cette formule donne droit à YouTube Red, la version payante du service de vidéo à la demande, qui dispense de publicité et donne droit à la synchronisation hors ligne. Mais ce service est encore réservé aux États-Unis.

La formule familiale de Google Play Musique et de YouTube Red sera disponible ces prochains jours aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie, en France et en Allemagne. Il faudra dans un premier temps un smartphone Android pour y souscrire, mais on pourra néanmoins l'utiliser sur iOS et sur le web.

03E8000008277306-photo-google-play-musique-famille.jpg

Contenus relatifs

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page