Données Wi-Fi : Google pourrait payer 7 millions de dollars aux Etats-Unis

01 juin 2018 à 15h36
0
Déjà condamné en France au versement d'une amende de 100 000 euros, Google aurait décidé de transiger aux Etats-Unis. Un accord pourrait ainsi être passé avec 38 Etats en instaurant un arrêt des poursuites en échange du paiement de 7 millions de dollars.

00FA000004822110-photo-google-car.jpg
En juillet 2010, une coalition de 38 Etats américains avait poursuivi Google et sa décision d'intégrer dans ses Google cars une fonction permettant de collecter certaines données Wi-Fi. Lors des passages de ces véhicules, ces derniers avaient en effet pu récolter des informations sur des réseaux Wi-Fi à proximité comme des identifiants SSID et des adresses MAC de points d'accès.

En France, la Cnil avait alors noté que ces Google Cars avaient recueillis « de nombreuses données concernant des particuliers, identifiés ou identifiables, données de connexion à des sites web, mots de passe de messagerie, adresses de courrier électronique, échanges de courriels révélant notamment des informations sensibles sur l'orientation sexuelle ou la santé des personnes ». L'autorité chargée de veiller à la protection des données personnelles avait ainsi condamné Google à payer une amende de 100 000 euros.

Outre-Atlantique, la situation est différente. En début de procédure, le procureur général du Connecticut, Richard Blumenthal, souhaitait poursuivre la firme en lui demandant même le nom de celui qui a développé le code et de celui qui l'a autorisé dans les voitures. Toutefois, Google a par la suite montré patte blanche et expliqué que le logiciel utilisé avait bien pour finalité l'enregistrement de données mais que les informations collectées restaient « fragmentaires » et n'avaient donc jamais été utilisées.

Toujours est-il que selon Reuters et AllThingsd, un accord aurait été passé entre Google et ces Etats. Ce dernier serait alors officialisé dans quelques semaines et demanderait à la firme américaine de régler la somme de 7 millions de dollars. Ce montant serait par la suite redistribué entre l'ensemble des Etats qui ont participé à la procédure.

Pour rappel, la FCC avait déjà condamné Google à une amende de 25 000 dollars pour avoir entravé les recherches actuellement menées par la Federal Communications Commission. Mais si cet accord est officialisé, il pourrait sonner la fin des ennuis pour Google sur ce dossier.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows 8 ne fait pas mieux que Vista selon un responsable de Samsung
OVH lève 140 millions d'euros pour s’accroître en Europe et en Amérique du Nord
Apple proche d'un accord pour le nom
Carl Icahn pourra accéder aux comptes financiers de Dell
SXSW : 7,39 Go de musique gratuite et presque légale via Bittorrent
L’Autorité de la concurrence veut
Un bar de Seattle bannit les lunettes de Google de l'établissement
La banque centrale australienne confirme avoir été la cible d’une cyberattaque
Les détenteurs d'un N9 demandent des comptes à Nokia
ST-Ericsson annonce le départ de son p-dg, Didier Lamouche
Haut de page