Google cars, les Etats-Unis veulent des noms

0
Les actions en justice se précisent contre Google et sa malheureuse décision de prélever les données Wi-Fi. Lors des passages des Google Cars, les véhicules avaient pu récolter des informations sur les réseaux Wi-Fi et autres adresses MAC.
00A0000002008672-photo-google-car.jpg

Du coup, 38 Etats américains poursuivent désormais la firme et demandent même le nom de celui qui a développé le code et de celui qui l'a autorisé dans les voitures. C'est en tout cas l'avis du procureur général du Connecticut, Richard Blumenthal.

Sur un site officiel de l'Etat américain, la demande précise que « Nous demandons à Google d'identifier les individus responsables du code de snooping et comment Google ne savait pas que ce code a permis aux voitures Street View de collecter les données diffusées à travers les réseaux Wi-Fi. »

A défaut de réponse claire, une action collective pourrait se poursuivre. D'un côté, si l'insertion du code est une erreur, la firme s'en sortira à bon compte, sinon les ennuis risquent de continuer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Safari : une faille pioche dans le carnet d'adresses
Twitter se dote d'un nouveau Data Center
Windows 7 et Office dopent les résultats de Microsoft
Le Sénat veut la gratuité pour le déverrouillage des mobiles
Nokia vend toujours plus mais ses bénéfices chutent
RockYou adopte la monnaie virtuelle de Facebook
MulteeGaming : le pari en ligne s'ouvre au monde du jeu sur consoles
Samsung ST100 et ST600 : deux compacts à double écran
Samsung distribue gratuitement le livre pour développeurs sur Bada
VLC 1.1 s'ouvre à l'accélération matérielle pour les Radeon HD
Haut de page