Sundar Pichai laisse entendre que Google va développer plus d'appareils sous sa marque

30 octobre 2020 à 18h35
4

Forcément, on pense à Whitechapel, synonyme de smartphones munis de SoC gravés en 5 nm et surtout conçus par Google.

Depuis plusieurs années, Google ne se contente plus d’être un moteur de recherche, et son portefeuille de produits est bien étoffé : navigateur (Chrome), plateformes (YouTube, Stadia…), systèmes d’exploitation (Android, Chrome OS), assistant personnel (Google Home), smartphones (Google Pixel), etc. Mais le géant américain, filiale d’Alphabet, ne compte pas s’arrêter là : son P.-D.G., Sunda Pichai, a suggéré l’arrivée de nouveaux produits hardware dans les prochains mois.

Des investissements bientôt matérialisés dans de nouveaux produits

Lors de la présentation des résultats financiers du troisième trimestre 2020, Sunda Pichai s’est laissé aller à quelques confidences. Interrogé sur les projets de Google en matière de hardware, le P.-D.G. a répondu : « Nous réalisons des investissements importants dans le secteur hardware, dont certains mettront deux à trois ans avant de se concrétiser. Je suis très enthousiaste à propos de la formidable feuille de route qui nous attend. » Il a ensuite rajouté que certains de ces investissements se matérialiseraient en produits dès l’année prochaine.

Déjà, la R & D de Google a conçu du matériel destiné au marché grand public. Citons notamment le radar Soli présent dans les Pixel 4 et Pixel 4 XL , bien qu’absent du Pixel 5, ou encore le Thermostat Nest. Des innovations certes intéressantes, mais Google pourrait mijoter quelque chose de nettement plus ambitieux…

Whitechapel, de potentiels SoC en 5 nm

En effet, certains observateurs soupçonnent le géant de Mountain View de marcher dans les pas d’Apple et de préparer ses propres SoC destinés aux Pixel et Chromebooks.

Cette rumeur remonte à avril dernier. Le nom de code de ce programme plus si secret : Whitechapel. Ces puces, conçues en collaboration avec Samsung, bénéficieraient d’une finesse de gravure en 5 nm. En supposant qu’elles sortent, elles permettraient à Google de s’émanciper de Qualcomm, dont les solutions équipent les smartphones de la marque.

Outre une meilleure maîtrise des coûts et une optimisation hardware/software facilitée, ces SoC  « made by Google » hériteraient de capacités « always-on » de l’Assistant. Selon les déclarations de Sunda Pichai, nous pourrions donc en apprendre davantage l’année prochaine.

Source : 9to5Google

Modifié le 30/10/2020 à 23h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Asus Republic of Gamers annonce la gamme Moonlight, toute de blanc vêtue
Seconde main : attention à la sécurité des données
NZXT annonce le H510 Flow Case, optimisé pour le refroidissement
AMD Radeon RX 6600 : les tests prévus pour mi-octobre, pour une sortie dans la foulée ?
Google : le Pixelbook 2 aurait la même puce Tensor que les Pixel 6 (et 5 couleurs)
La branche commerciale de la fondation Raspberry Pi lève 45 millions de dollars
NVIDIA GeForce RTX 30xx SUPER : jusqu'à 10 752 cœurs et 24 Go à 1500 $ ?
Facebook présente deux nouveaux Portal, dont un modèle portable sur batterie
Corsair : la classique M65 revient en version Ultra et sans-fil
AMD : une faille permet d'accéder à certaines pages mémoire de Windows et d'y trouver vos mots de passes
Haut de page