Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple

24 avril 2019 à 14h25
9
Apple
360b / Shutterstock.com

Le jeune plaignant de 18 ans a été accusé, à tort, d'être l'auteur de vols dans plusieurs Apple Store de la côte Est américaine.

Prenons la direction de New-York, le poumon économique des États-Unis, où habite le jeune Ousmane Bah. Le 29 novembre 2018, et à la suite d'une plainte déposée par Apple, l'étudiant de 18 ans était arrêté par les agents de la NYPD. La firme à la pomme accusait le jeune homme d'avoir dérobé des produits de la marque dans plusieurs Apple Store. Sauf qu'il n'avait en réalité commis aucun délit.

Une erreur qui remonte à la perte d'un permis de conduire provisoire

La police reprochait à Ousmane Bah d'avoir commis plusieurs vols dans les Apple Store, notamment à Boston et New-York. Selon lui, il aurait été appréhendé suite à un défaut du système de reconnaissance faciale d'Apple, qui l'aurait confondu avec un autre individu.

Le véritable auteur des faits a en réalité utilisé une fausse carte d'identité sur laquelle apparaissait bien les informations personnelles d'Ousmane Bah, comme son nom et son adresse, qu'il avait pu récupérer du permis de conduire provisoire (et sans photo) égaré par la victime.

La théorie de la défense repose sur le fait que le système de reconnaissance faciale d'Apple avait associé les informations du jeune homme au visage du voleur, l'accusant de fait. Sauf que le géant américain a officiellement confirmé, via un porte-parole, ne pas utiliser cette technologie dans ses boutiques.

1 milliard de dollars réclamés pour le préjudice moral subi

Un détective a par la suite bien confirmé, en se basant sur les images captées par les caméras de surveillance fournies par Apple, que le voleur et Ousmane Bah étaient bien deux personnes distinctes. C'est ce qui a permis à l'étudiant d'être disculpé. En outre, il possédait un alibi solide sur le vol reproché de Boston en juin 2018 (1 200 dollars de produits auraient été subtilisés), puisqu'il assistait au bal de promo de son école à... New-York.

L'étudiant affirme avoir subi un stress très important, causé à la fois par son arrestation basée sur de fausses accusations et par les interrogatoires menés par les forces de l'ordre. Il réclame ainsi, dans sa plainte déposée le 22 avril 2019 devant la justice américaine, la coquette somme un brin utopique d'un milliard de dollars à Apple pour le préjudice moral causé.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
0
BetaGamma
1 milliard… et pourquoi pas 100 ???
PaowZ
ce sont ses avocats qui ont balancé ce chiffre de 1 milliard… ils se frottent les mains d’avance avec une telle affaire…
Subtil1
Tout est possible au usa mais un peu gros. Plutôt entre 10 et 30 millions de dollars. Vu que c’est Apple.
Kriz4liD
(1 200 dollars de produits auraient été subtilisés) … Un iPhone ??
philumax
Et si ça vous arrivait ?
Papounet17
En outre, il possédait un alibi solide sur le vol reproché de Boston en juin 2018 (1 200 dollars de produits auraient été subtilisés), puisqu’il assistait au bal de promo de son école à… New-York.<br /> Vu le nombre de personne qui peut dire s’il était vraiment sur les lieu du bal ?<br /> Personne vu qu’il a été peut-être était sur place au début (pour son alibi) mais a pu s’absenter pendant des heures avant de revenir.<br /> L’étudiant affirme avoir subi un stress très important, causé à la fois par son arrestation basée sur de fausses accusations et par les interrogatoires menés par les forces de l’ordre.<br /> Quand on est innocent on doit avoir l’esprit tranquille et ne pas stresser autant non ?
snoopyz
Si le coupable désigné est plein aux as… tente le tout pour le tout. #balancetongafa
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Google veut faire de votre TV votre coach sportif
Taïwan a subi un pic de cybermenaces en marge de la visite de l'Américaine Nancy Pelosi
Ce vidéoprojecteur sera parfait pour vos soirées d'été !
Samsung annonce les Galaxy Watch 5 et ses Gala Buds 2 Pro
Haut de page