Apple met un "verrou logiciel" sur les Mac pour empêcher les réparations hors Apple Store

Par
Le 08 octobre 2018
 0
macbook pro 2018

Apple va utiliser l'une de ces puces propriétaires pour bloquer toute réparation effectuée ailleurs que dans un centre agréé.

Le site Motherboard a réussi à se procurer des documents internes d'Apple indiquant que l'entreprise a implémenté du logiciel bloquant toute réparation effectuée sur ses derniers ordinateurs par des réparateurs tiers.

Une puce contrôlant tout le démarrage de l'ordinateur

C'est grâce à la puce T2, présente sur les derniers MacBook Pro et iMac Pro, qu'Apple peut s'assurer que le service après-vente soit bien réalisé par ses employés des Apple Store ou chez les revendeurs agréés. Cette puce ARM est utilisée dans le fonctionnement de l'ordinateur pour vérifier au démarrage que le système macOS n'est pas une version piratée ou corrompue.

Les documents révélés montrent que la puce T2 vérifie également le matériel au lancement de la machine et empêche tout démarrage de l'ordinateur si le matériel est reconnu comme non valide par Apple.

Un logiciel, appelé AST2 System Configuration, est utilisé lors de toute opération d'un Mac de dernière génération par les techniciens afin de certifier de la validité des composants et permettre le bon fonctionnement de la machine au démarrage. Il peut s'agir de la carte-mère, du boitier en lui-même de l'ordinateur, de l'écran ou encore de la webcam.

Apple en guerre contre les réparateurs indépendants

Ce logiciel n'est pas physiquement distribué par Apple aux revendeurs ou à ses équipes, mais nécessite une connexion à ses serveurs afin de vérifier et de valider chaque réparation... et de bloquer définitivement toute intervention réalisée hors du circuit officiel.

Apple est connue pour mettre des bâtons dans les roues aux techniciens indépendants. Le constructeur se bat d'ailleurs depuis plusieurs années contre le « droit à la réparation », une mesure demandée par certains Etats américains et qui imposeraient aux constructeurs de faciliter les procédures de SAV de leurs appareils.
Modifié le 05/10/2018 à 16h34
scroll top