Apple remplacera gratuitement les claviers défectueux des MacBook

Par
Le 25 juin 2018
 0
Après trois plaintes collectives, Apple a enfin admis l'existence d'un problème sur les claviers de certains de ses MacBook. La firme de Cupertino propose désormais de faire les réparations gratuitement et de rembourser les clients qui auraient déboursé de l'argent pour faire remplacer leur clavier.

Neuf modèles de MacBook, sortis entre 2015 et 2017, sont éligibles au remplacement gratuit de leur clavier.

MacBook : pendant trois ans, Apple a installé des claviers défectueux


Les MacBook ne sont finalement pas aussi parfaits qu'Apple souhaite le faire croire. Sur certains modèles, lorsque l'on tape du texe, il arrive que l'on appuie sur une touche, mais que le caractère correspondant n'apparaisse pas. Parfois il apparaît, mais la touche ne revient pas à sa position initiale, ce qui fait qu'il se répète un certain nombre de fois. Dans d'autres cas encore, une ou plusieurs touches semblent « bloquées » ou ne répondent pas de façon cohérente.

De l'aveu même d'Apple, neuf modèles sont concernés : MacBook (Retina, 12 pouces, début 2015), MacBook (Retina, 12 pouces, début 2016), MacBook (Retina, 12 pouces, 2017), MacBook Pro (13 pouces, 2016, deux ports Thunderbolt 3), MacBook Pro (13 pouces, 2017, deux ports Thunderbolt 3), MacBook Pro (13 pouces, 2016, quatre ports Thunderbolt 3), MacBook Pro (13 pouces, 2017, quatre ports Thunderbolt 3), MacBook Pro (15 pouces, 2016) et MacBook Pro (15 pouces, 2017).

cavier macbook pro 2011


Conscient du problème, Apple essaie de s'en sortir avec le moins de dégâts possible


Apple invite les personnes ayant acheté un MacBook avec un clavier défectueux (parmi les modèles figurant dans cette liste) à apporter leur ordinateur dans un Apple Store ou un centre de services agréé Apple. Après examen du clavier, le technicien déterminera le type de réparation nécessaire : il peut s'agir du remplacement d'une ou plusieurs touches ou du remplacement du clavier tout entier. A noter que ce type de réparation pourra se faire même si la durée standard de garantie s'est déjà écoulée.

Apple a visiblement décidé de procéder à des réparations gratuites et des remboursements après que les auteurs de l'une des plaintes collectives l'ont accusé de vice caché. En d'autres mots, ils affirment qu'Apple vendait des produits défectueux tout en sachant qu'ils étaient défectueux, une pratique qui, si elle est confimée par le tribunal, aura des conséquences judiciaires très sérieuses. Cette controverse n'est bien sûr pas sans rappeler celle des iPhone bridés qui a éclaté fin 2017.


Modifié le 25/06/2018 à 17h02
scroll top