Bientôt remplacé, l'iPhone 5s est toujours numéro 1 des ventes

Par
Le 17 juillet 2014
 0
Le smartphone qui s'est le plus vendu au moins de mai est l'iPhone 5s, à en croire le classement établi par Counterpoint. Samsung, le numéro un mondial du secteur, occupe les trois places suivantes.

00f0000006675024-photo-iphone5s-boite.jpg
Samsung est le numéro un mondial des smartphones mais qu'en est-il des terminaux observés séparément ? D'après une étude menée par Counterpoint dans 35 pays (qui représentent 90% des ventes mondiales), l'iPhone 5s occupe encore, en mai, la première place des ventes.

Huit mois après sa sortie, et alors qu'il s'apprête à être remplacé en septembre par un hypothétique iPhone 6, le téléphone d'Apple occuperait même une confortable avance, à en croire l'étude, qui ne communique malheureusement pas les chiffres obtenus. Ces résultats confirment un précédent classement établi par ABI Research au début du mois de juillet, qui plaçait l'iPhone 5s dans sa version 16 Go en première position mondiale.

L'iPhone 5c, classé deuxième par Counterpoint en février dernier, chute au cinquième rang. La version relookée de l'iPhone 5 à coque en plastique, de l'aveu même de Tim Cook, le PDG d'Apple, ne rencontre pas le succès escompté. Dès le mois de novembre 2013, l'américain avait divisé par deux la production de ce modèle. Certains observateurs expliquent ce manque d'engouement par une tarification bien trop élevée.

Il faut préciser que la position occupée par l'IPhone 5s n'est pas étonnante au regard de la politique d'Apple, où un nouveau modèle chasse (presque) le précédent. A l'inverse de Samsung, dont la gamme de produits est beaucoup plus éclatée, ce qui réduit mécaniquement la part de marché unitaire de chacun des modèles.

Xiaomi entame une percée


Samsung place déjà son Galaxy S5 à la deuxième place, alors qu'il n'est vendu que depuis avril. Le porte-étendard du fabricant sud-coréen devance l'ancien modèle, le S4, et la phablette Galaxy Note 3. La sixième position est occupée par l'iPhone 4s, malgré son âge (il est sorti en octobre 2011), alors que le Galaxy S3, son concurrent d'alors, vendu depuis mai 2012, est absent du classement, comme l' iPhone 5.

Mais l'un des éléments les plus intéressants de ce classement est la percée du chinois Xiaomi, qui positionne son Mi3 au septième rang. Annoncé à l'automne 2013, ce smartphone représente le très haut de gamme du fabricant. A vrai dire, il n'a rien à envier aux meilleurs terminaux du marché, alors qu'il n'est vendu qu'entre 250 et 310 euros (de 16 à 64 Go).

Ainsi, Xiaomi a éjecté du top 10 d'autres fabricants pourtant très actifs, comme Sony, LG et le numéro trois mondial, selon IDC, Huawei. Précisons que Xiaomi limite la distribution de ses produits à l'Asie. Nul doute que lorsque le chinois aura élargi son périmètre à d'autres pays, il bousculera encore le classement.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top