Comment Shadow s'est retrouvé supprimé de l'App Store, pris entre Apple et l'xCloud de Microsoft

Shadow iOS
© Shadow

Le service de Cloud computing français Shadow a été la victime collatérale de l'affrontement entre les deux géants autour des règles de l'App Store.

Des emails et des témoignages présentés lors du procès qui oppose actuellement Epic Games à Apple nous révèlent les coulisses de l'arrivée avortée d'xCloud sur l'App Store.

Cité comme exemple d'application de Cloud gaming, Shadow se fait éjecter de l'App Store

C'est en février 2020 que Microsoft a testé son application de Cloud gaming sur les appareils iOS, à travers le programme TestFlight qui permet de proposer des versions bêta aux utilisateurs inscrits. Les choses se sont rapidement envenimées lorsque Microsoft a souhaité lancer officiellement son service sur l'App Store.

L'éditeur a rapidement essuyé un refus catégorique d'Apple, qui s'est une nouvelle fois retranchée derrière les règles d'utilisation de sa boutique d'applications. Celles-ci interdisent à tout développeur de proposer un catalogue dont chaque contenu interactif n'a pas été validé par les équipes de validation de l'App Store.

Microsoft a alors demandé à Apple pourquoi certaines applications comme Netflix ou Shadow n'avaient pas de telles limitations et pouvaient être téléchargées depuis l'App Store. Ni une ni deux, Apple a aussitôt retiré Shadow de son catalogue afin de ne pas laisser d'argument convaincant à son adversaire.

Des règles d'utilisation contraignantes que les éditeurs cherchent à contourner

Lors de son audition devant la cour qui juge actuellement le litige entre Apple et Epic Games, Lori Wright, responsable du développement commercial d'Xbox, a confirmé cette demande de Microsoft.

« Nous montrions deux exemples où un jeu ou une application pouvait exister, et nous ne comprenions pas pourquoi nous ne le pouvions pas. Je crois qu'ils ont fini par retirer Shadow de l'App Store sur la base de cet email que nous avons envoyé jusqu'à ce qu'ils soumettent des modifications. Ce n'était pas notre intention bien sûr, c'était une conséquence indirecte ».

Shadow a ensuite retrouvé le chemin de l'App Store quelques semaines plus tard après que l'équipe de développement a démontré à Apple que le service intègre davantage un accès à un PC sous Windows 10 à distance qu'un simple service de Cloud gaming.

xCloud, renommé Xbox Cloud Gaming, est finalement disponible en bêta sur les appareils iOS à travers les navigateurs Safari, Google Chrome et Microsoft Edge .

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
12
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Flexgate : un juge américain accuse Apple d'avoir vendu des MacBook Pro défectueux
Haut de page