xCloud fera l'impasse sur iOS, la faute à une politique trop restrictive sur l'AppStore

06 août 2020 à 16h25
2
Project xCloud

La période de test vient de s'achever sur iPhone et iPad et Microsoft préfère se concentrer sur le lancement pour les appareils Android le 15 septembre prochain.

Mauvaise nouvelle pour les joueurs Xbox possesseurs d'un iPhone : le service de cloud gaming xCloud ne sera pas accessible sur iOS.

Un service exclusif pour le moment à Android

Le constructeur américain, par la voix de l'un de ces porte-paroles, a confirmé la nouvelle auprès de nos confrères de The Verge : "La période de test de notre projet xCloud s'est terminée sur iOS et nous nous concentrons sur le streaming, dans le cadre du Xbox Game Pass Ultimate, pour les utilisateurs Android à partir du 15 septembre".

Microsoft espère malgré tout lancer un jour son service sur les plateformes Apple : "Notre ambition est d'étendre le cloud gaming grâce au Xbox Game Pass sur tous les appareils".

Cela semble visiblement très compliqué la faute aux politiques d'utilisation drastiques de l'App Store qui empêchent en l'état xCloud de voir le jour sous sa forme actuelle.

Des règles strictes qui empêchent tout service de cloud gaming de se frayer un chemin sur l'App Store

Microsoft ne précise pas les raisons exactes qui le poussent à stopper net le test et à abandonner, pour le moment du moins, le lancement d'xCloud sur iOS. Le service rejoint Google Stadia ou encore GeForce Now , eux aussi empêchés par Apple de rejoindre l'App Store.

Apple oblige par exemple que les deux machines soient sur le même réseau local, comme par exemple la console de l'utilisateur accessible à distance. C'est pourquoi SteamLink , le service de Valve qui permet de streamer depuis son PC, a réussi à passer les fourches caudines des services de validation de l'App Store.

La Pomme oblige également à ce que les applications fournies en streaming appartiennent à l'éditeur du service, ce qui n'est pas le cas de la plupart des jeux proposés sur le Game Pass. C'est aussi pourquoi seul Halo, propriété exclusive de Microsoft, était proposé aux testeurs.

Microsoft ne souhaite visiblement pas se battre avec Apple devant ce trop grand nombre d'obstacles et préfère privilégier Android, qui reste avec une part de marché proche de 80% sur le marché des smartphones, un vivier d'utilisateurs très important. Microsoft a d'ailleurs conclu un partenariat avec Samsung pour mettre en avant le service sur les smartphones du constructeur.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Eths25
Apple qui reste au fond de sa grotte…
Faisduvelo
En même temps, c’est cohérent : ça permet de faire la différence entre les jouets / bijoux et les outils de travail. <br /> -&gt; c’est bon, je sors !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

RGPD : la CNIL sanctionne le site de chaussures en ligne Spartoo au terme d'une procédure inédite
La montre connectée Honor MagicWatch 2 en promo chez Cdiscount
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Nouvelle chute de prix du Huawei P30 lite pour les Soldes
Solde Fnac : un clavier Gaming Razer Ornata Chroma à moins 30%
Le nombre de Cybertruck en pré-commande nettement plus bas qu'attendu
LastPass propose désormais de vous prévenir si vos mots de passe ont été publiés sur le darkweb
Télévision : un décret autorise la publicité ciblée et assouplit les règles de diffusion de films
LibreOffice 7.0 est disponible sur Windows, macOS et Linux : quelles nouveautés ?
Google donne les dates de sortie des Pixel 4a 5G et Pixel 5 dans un billet... puis le retire
Haut de page