Tim Cook, le patron d'Apple, se confie (un peu) sur la stratégie automobile de la marque

Rémi Bouvet
Publié le 06 avril 2021 à 18h30
applecar

Entre hommage appuyé à Elon Musk et à son entreprise Tesla et éloge du concept de véhicule autonome, le P.-D.G. d'Apple a lâché quelques indices lors d’une interview accordée à Kara Swisher.

Objet de fantasme depuis plusieurs mois et malgré des rumeurs évoquant un début de production en 2024, l’Apple Car n’est toujours pas officielle. Invité de l’émission Sway de Kara Swisher, Tim Cook, le P.-D.G. d’Apple, n’a pas fait d’annonce forte la concernant, refusant même de la nommer, mais il a quand même distillé quelques indices.

Une voiture autonome est un robot

Pour aborder cette thématique, Kara Swisher a interrogé Tim Cook sur la collaboration entre Apple et Drive.ai, une société spécialisée dans les véhicules autonomes rachetée par la marque à la Pomme en 2019.

Le P.-D.G. a répondu qu’il ne pouvait dire grand-chose à ce sujet, mais a expliqué que selon lui, le concept de véhicule autonome était fondamental : « L'autonomie elle-même est la technologie de base, à mon avis. Si vous prenez un peu de recul, la voiture, à bien des égards, est un robot. Une voiture autonome est un robot. Et donc, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire avec l'autonomie. Nous verrons ce que fait Apple. Nous étudions beaucoup de choses en interne ; certaines ne se concrétisent jamais, d’autres si ». Naturellement, tout ceci accrédite l’hypothèse d’une Apple Car autonome dès sa première version.

Par ailleurs, Tim Cook a affirmé que son entreprise avait pour ADN la conception de produits mêlant « services, hardware et software » puisque c’est « là que la magie opère ». Là encore, si le nom d’Apple Car n’a pas été prononcé, ce crédo parait prendre tout son sens avec un véhicule.

Enfin, à propos du leitmotiv mentionné ci-dessus, Tim Cook a précisé que sa société « aime aussi posséder la technologie primaire pour cela ». En d'autres termes, à l’instar des iPhone et des nouveaux Mac M1, la firme souhaite à l’évidence privilégier des véhicules 100 % Apple.

Toutefois, cette ambition semble un sérieux défi pour un véhicule autonome électrique, notamment en ce qui concerne les batteries. D’ailleurs, Apple utilise des batteries Tesla pour sa ferme solaire californienne.

Quand Tim Cook encense Tesla

En ce qui concerne Tesla, Tim Cook n’a pas tari d’éloges à propos d'Elon Musk et sa société. Le P.-D.G. d’Apple a confié que s’il n’avait jamais parlé directement à Elon Musk, il avait « une grande admiration et un grand respect pour l’homme et l'entreprise qu'il a construite ».

Et d’ajouter : « Je pense que Tesla a fait un travail incroyable, non seulement en prenant le leadership dans le domaine des véhicules électriques, mais également en le conservant aussi longtemps. J'ai donc beaucoup d'estime pour ses équipes ».

Tim Apple

Concernant son avenir au sein d’Apple, Tim Cook a indiqué qu’il se sentait très bien aux commandes de la firme de Cupertino, et que son départ n’était pas d’actualité pour l’instant.

Enfin, à la question de Kara Swisher lui demandant ce qu’il ferait s’il n’était pas à la tête d’Apple, Tim Cook a répondu : « Je n'en ai pas la moindre idée, car j'aime tellement cette entreprise qu'il est difficile d'imaginer ma vie sans elle ».

Rémi Bouvet
Par Rémi Bouvet

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
wackyseb

J’ose à penser que je ne ferais pas partie des 2% de la population capable de me l’offrir cette Apple Car
Dommage, un écosystème comme celui d’Apple permettrait de grandes choses. Tout comme le fait Tesla qui montre la voie (mises à jour en continue), options déblocable à tout moment (mais trop trop chères). L’écran d’une TESLA c’est juste 20 ans d’avances minimum sur ce qui se fait chez les autres constructeurs automobiles

zeebix

Très curieux de voir ce qu’ils vont proposer quand ils arriveront sur le marché.

toast

Toujours les mêmes trolls, toujours les mêmes vannes pourries. Faudrait vraiment renouveler le stock, les haters.

malak

L’écran tesla, c’est un écran pc non destiné à l’automobile à la base… je vois pas en quoi cela devrait être une référence ^^
Mais je pense que tu parles de l’UX, et je ne vois vraiment pas en quoi Tesla aurait une quelconque avance… tout dans un écran (surtout les commandes) dans une auto est stupide.

ManuMike

Sauf si elle se conduit toute seule, c’est ok de n’avoir qu’un écran.

sandalfo

Pareil je ne mettrai pas 100K€ dans une Apple Car. Même si elle est géniale. Au delà de 40K€ c’est du fric jeté par les fenêtres. enfin selon moi.

nnay07

Pourquoi ne devrait ce s’adresser qu’au marché résidentiel?
Imaginons une seconde des applications professionnelles. Véhicule autonome = véhicule sans chauffeur. Pour l’employeur, qui dit plus de chauffeur, dit un (ou plusieurs) salaire et des charges en moins sur chaque véhicule (transporteur, taxi, livreur,…). D’un coup, le véhicule autonome, si il a une durée de vie de 5 ans, justifierait un surcoût équivalent à 5 ans de salaire par rapport à un véhicule classique. Même au Smig, probablement de quoi largement se payer le ticket d’entrée « de-toute-facon-apple-ce-sera-trop-cher »…
Remplacer des hommes par des machines, c’est pas éthique, révolution, gilets jaunes, à bas les patrons… ok!
Mais je vous mets mon ticket que personne n’arrêtera la prochaine vrai révolution industrielle: après l’aire de l’informatique, celle de la robotique.

pecore

Je ne pense pas qu’Apple envisage sérieusement de se lancer dans la voiture, qui est un marché déjà surchargé et qui est trop éloigné de son cœur de métier. Il est plus probable qu’Apple envisage de développer des partenariats avec d’autre marques et que Tesla est probablement sur la liste, d’où la dance du ventre que lui fait Tim Cook.

lefranstalige

Ce n’est pas trop la stratégie d’Apple jusqu’à présent. Apple est connu pour fermer son ecosystem pour maitriser l’ensemble hardware/software de bout en bout. La puce RFID des iPhones n’est pas accessible à toutes les applications, on ne peut pas faire fonctionner toutes les app avec Apple Car et même pour ApplePay, Apple n’ouvre pas facilement la porte aux banques pour rendre leurs cartes compatibles. Quant à Tesla, Elon Musk a déjà essayé de revendre son entreprise à Apple qui a même refusé de le recevoir pour en discuter. Apple a l’habitude de prendre son temps pour rentrer sur un marché que beaucoup estiment saturé (baladeur MP3 avec Sony, téléphone avec Nokia, etc). Ensuite, Apple arrive avec sa force de frappe de recherche et développement pour proposer le petit plus auquel les autres n’ont pas pensé. Parfois ça marche (iPod, iPhone) parfois pas (Ping). On verra bien ce qu’Apple proposera. Des partenariats sont évidemment possibles mais je miserais plus sur un produit 100% Apple éventuellement produit sur des chaînes de montages d’autres constructeurs.

SlashDot2k19

Avec tout le cash qu’est valorisé Tesla en produisant peu, c’est sûr que cela fait rêver n’importe quelle boîte.

@wackyseb Dommage que Tesla a 40 ans de retard en terme de finition et d’assemblage des matériaux…