À Cupertino, Apple accueille ses employés avec des tests du coronavirus

05 juin 2020 à 17h38
0
Cupertino Apple Campus ©Shutterstock.com
L'Apple Park, à Cupertino (© Shutterstock.com)

Les mesures prises au sein du siège de la firme à la pomme sont assez draconiennes. Outre la prise de température obligatoire à l'entrée, des tests nasaux seront proposés aux salariés.

Placés en télétravail ou au repos forcé partout dans le monde depuis plusieurs semaines, les employés d'Apple reprennent peu à peu le chemin du boulot. Dans les boutiques d'abord, mais aussi au siège de l'entreprise, à Cupertino, où on ne rigole pas avec les mesures sanitaires et les gestes barrières.

Des tests nasaux facultatifs à l'entrée

Depuis le mois de mai, l'Apple Park retrouve un certain rythme et voit de plus en plus de collaborateurs reprendre leur poste. Mais il est évident que les choses ne sont plus comme avant, et que l'ombre du coronavirus plane toujours. Alors que les États-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de cas déclarés (1,9 million au 5 juin 2020) que de décès (108 000), la firme à la pomme a pris plusieurs mesures importantes pour éviter tout risque de diffusion de la maladie.

Dès leur arrivée au siège, les salariés sont soumis à un contrôle de température, rendu obligatoire désormais. Ce contrôle peut aussi être doublé par un test nasal - facultatif cette fois - par PCR, qui permet de savoir immédiatement si une personne est infectée ou non. On imagine que sur place, il est fortement conseillé de procéder régulièrement à ce test.

Outre ces premières mesures, le port du masque est obligatoire sur le site, les cuisines et certaines salles de repos restent fermées jusqu'à nouvel ordre.

logo-apple-NY.JPG_cropped_0x0
© Alexandre Boero pour Clubic

Une activité réduite à Cupertino, et la WWDC qui se profile

Vous l'aurez compris, on ne rigole pas avec les mesures sanitaires du côté de l'Apple Park. Sur place, les roulements sont encore de rigueur. Certains salariés ayant repris le travail physique sont absents certains jours, et l'entreprise limite le nombre de personnes pouvant être enfermées dans un même bureau. Même chose pour les ascenseurs, qui peuvent habituellement accueillir jusqu'à 10 salariés, dont la capacité a été réduite à deux personnes par voyage.

En l'état actuel des choses, Cupertino ne pourrait pas accueillir tous les employés. Il reste encore à aménager l'espace intérieur, ce qui n'est pas une mince affaire, dans le sens où les salariés habitués à travailler à proximité les uns des autres. Le patron du retail et des ressources humaines de l'entreprise, Deirdre O'Brien, a pour sa part retrouvé son bureau.

Les deux prochaines semaines vont être déterminantes pour Apple, qui prépare activement la probable présentation d'iOS 14, qui devrait avoir lieu lors de la conférence WWDC du 22 juin prochain. Dédiée aux développeurs, la conférence prendra cette année une forme virtuelle inédite.

Source : Bloomberg

Modifié le 05/06/2020 à 21h06
12
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top