AOL se renforce dans la monétisation de vidéos avec Vidible

Thomas Pontiroli
02 décembre 2014 à 11h24
0
La croissance du nouvel AOL passera nécessairement par la vidéo. C'est ce que l'américain a déjà prouvé avec le rachat d'Adap.tv en 2013. Il espère le même succès désormais avec Vidible.

La vidéo. Elle est sur toutes les bouches, et c'est précisément sur ce segment qu'AOL compte étoffer sa présence. L'américain signe pour cela le rachat de Vidible, une start-up créée en 2012 et éditrice d'une plateforme d'achat programmatique de vidéos. D'après Recode, le prix payé est de 50 millions de dollars.


01CC000007788389-photo-vidible.jpg


A la manière de Digiteka ou de Mediabong, Vidible permet aux éditeurs d'intégrer des vidéos tierces sur leur site Web et d'y inclure des publicités, en preroll par exemple. L'intérêt pour un éditeur est de proposer plus de vidéos sur ses pages qu'il ne peut en produire avec ses effectifs, et de pouvoir monétiser ce contenu par la publicité. Dans le cas de Vidible, ces vidéos sont affichées selon plusieurs critères de ciblage de l'audience.

Pour l'éditeur, l'intégration d'une vidéo se fait de deux façons : une recherche manuelle pour trouver un contenu précis, ou l'ajout d'un tag à une page afin d'appeler le lecteur Vidible qui affichera les vidéos les plus en adéquation avec le lectorat. Pour les créateurs, ils peuvent choisir les sites sur lesquels leurs vidéos sont jouées, et mesurer le nombre de visionnages et d'autres éléments de consultation via un tableau de bord.

Nourrir son site de vidéos

Vidible compte à ce jour 150 clients éditeurs, notamment des sites d'information. En janvier 2013, la société levait 3,35 millions de dollars auprès du fonds Greycoft. John Elton, un de ses associés, expliquait auprès de TechCrunch que la plupart de journaux ne créent pas de chaîne de télévision, « alors pourquoi est-ce qu'elles feraient de même avec la vidéo en ligne ? ». D'ajouter que « certaines personnes le font très bien, et elles cherchent à étendre leur distribution, alors que des éditeurs veulent, eux, des vidéos appropriées ».

AOL élargit donc sa gamme d'outils au service de la publicité vidéo. En août 2013, l'américain s'offrait Adap.tv, une solution permettant aux annonceurs ainsi qu'aux éditeurs de programmer le déploiement de publicités sur les vidéos. Ce service est aujourd'hui au cœur de la croissance d'AOL. Intégré à la division Third Party Platform, il a largement contribué à sa croissance annuelle de 44% au troisième trimestre 2014.


A lire également :




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top