Amazon recrute 5 000 personnes aux États-Unis

01 juin 2018 à 15h36
0
Afin de faire face à la croissance de ses ventes mais aussi de réduire les délais de livraison, Amazon annonce le recrutement de 5 000 employés, principalement dans ses entrepôts aux États-Unis.

0104000004234374-photo-amazon-sq-logo-gb.jpg
Le cœur de la réussite d'Amazon, c'est sa logistique. Pour accompagner sa croissance, le géant du e-commerce américain va recruter 5 000 personnes aux États-Unis dans 17 centres, autant de petites mains qui vont choisir, emballer puis expédier les millions de produits commandés sur le site Internet. Au deuxième trimestre, les ventes mondiales ont bondi de 22%, à 15,7 milliards de dollars.

L'enjeu pour le groupe de Jeff Bezos, au-delà des volumes, c'est aussi de réduire encore les délais de livraison. Pour cela, l'entreprise a multiplié les centres logistiques depuis plusieurs années, pour les rapprocher toujours plus de ses clients. En France, Amazon ouvrait en novembre 2012 un quatrième entrepôt de ce genre, à 40 millions d'euros, afin d'étendre sa présence et sa réactivité en Europe.

Pour attirer des recrues, Amazon fait valoir qu'il propose un niveau de rémunération 30% supérieur à la moyenne pour ce genre d'emploi. Un argument auquel goûteront les salariés français et allemands qui, en juin dernier, avaient protesté contre leur direction estimant que leur rémunération n'était pas suffisante au regard des rythmes de travail jugés importants auxquels ils sont astreints.

L'année dernière, Amazon avait ouvert huit centres logistiques sur le sol américain. Cette nouvelle annonce a été réalisée lors d'une visite du président des États-Unis dans l'entrepôt de Chattanooga dans le Tennessee. Elle intervient dans un contexte où l'exécutif tente de relancer l'emploi dans le privé. Actuellement, Amazon compte près de 100 000 collaborateurs dans le monde.

À lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Attaque de smoothie sur des comptes Instagram piratés
Toshiba lance un Ultrabook 15 pouces abordable
Samsung préparerait deux nouvelles tablettes de 10,1 et 12,2 pouces
Smartphones: Nokia attend davantage d'efforts de Microsoft
Publicis et Omnicom fusionnent pour faire face au numérique
Conditions de travail : Pegatron pas meilleur que Foxconn
Piégé par un malware, un possesseur de contenu pédophile se rend lui-même aux autorités
Google teste un service de traduction en temps réel très précis
Live Japon : de l'écrasante puissance technologique américaine
Revue de Web : comment jouer Halo à la guitare sur la plage
Haut de page