Amazon garde la cote en dépit d'une nouvelle perte nette

0
Amazon a dévoilé une perte nette de 7 millions de dollars au deuxième trimestre 2013. Un résultat inattendu s'expliquant par les très forts investissements consentis par la firme sur la période.

00DC000004234374-photo-amazon-sq-logo-gb.jpg
Rien ne semble pouvoir altérer la confiance des investisseurs pour Amazon. Pourtant, la firme a fait état d'une perte nette au deuxième trimestre 2012, de 7 millions de dollars. Une surprise, alors que les analystes avaient de leur côté misé sur un bénéfice net de plus de 28 millions de dollars. Au premier trimestre, elle avait dégagé un bénéfice de 82 millions de dollars.

Pour le groupe, il ne s'agit pas d'une première. Pour l'ensemble de l'année 2012, Amazon avait déjà subi une perte nette de 39 millions de dollars, en pleine période de fêtes. La raison est simple : la société mise sur des investissements massifs, aussi bien pour ses énormes entrepôts que pour le développement de contenus numériques, notamment via de nouveaux accords commerciaux.

Il suffit de constater l'explosion des dépenses en technologies et contenus, de 46% sur un an, pour s'en convaincre. Celles-ci s'élèvent désormais à 1,57 milliard de dollars. Au total, les charges d'exploitation ont bondi de 22,7% sur un an, à 15,6 milliards de dollars. Amazon Web Services, la plateforme de cloud de la firme, figure parmi les grands bénéficiaires de ces investissements.


« Nous investissons très fortement pour notre activité », a expliqué Thomas Szkutak, le directeur financier, au cours de la conférence de presse. « Nous continuons d'accroître nos capacités. Nous investissons pour les grandes opportunités qui se présentent devant nous », a-t-il confirmé.

La dépréciation du yen, de près de 5% au deuxième trimestre par rapport au premier mois de l'année, a également pénalisé les résultats de la société. Le marché japonais pèse en effet pour 13% des ventes totales de la firme.

Sur la période, les ventes d'Amazon se sont élevées à 15,7 milliards de dollars. Une progression de 22% sur un an, comblant à peine les charges détaillées plus haut. Voilà comment un géant de l'Internet, l'une des plus grosses capitalisations sur secteur, peut générer des milliards de dollars de ventes et faire état d'une perte nette. Pour le prochain trimestre, la firme table sur des ventes comprises entre 15,45 et 17,15 milliards de dollars.

Pour autant, les investisseurs ne semblent pas vraiment s'inquiéter. Amazon est certes dans le rouge, mais espère bien récolter les fruits de ses investissements à l'avenir. Il apparaît clairement que le curseur est placé sur une stratégie de long terme. Si les échanges hors séance dévoilent un léger repli du titre, l'action a bondi de 22% depuis le 1er mai dernier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

BlackBerry va supprimer 250 postes dans son siège social
Geeksphone Peak+ : premier smartphone Firefox OS accessible au grand public (màj)
Bull reprend des couleurs mais reste prudent en France
Windows 8.1 et SkyDrive : des améliorations pour économiser stockage et bande passante
Wikipedia s'ouvre à l'édition depuis un mobile
OVH : nouveau datacenter et serveur dédié Kimsufi à 3 euros/mois
Smartphones : l'hégémonie de Samsung et d'Apple se ternit
Les bénéfices records de Samsung ne gomment pas la déception
TCL annonce un téléviseur Ultra HD de 50 pouces à 1000 dollars
Microsoft publie une préversion d'IE 11 pour Windows 7
Haut de page