AMD : le socket AM5 sera bien une plateforme à "longue durée de vie"

08 janvier 2022 à 08h00
8
AM5 © AMD
© AMD

Comme le socket AM4, inauguré en mars 2017 et qui a accompagné plusieurs générations de Ryzen, le socket AM5 est lui aussi assuré d’une belle longévité.

Lors du CES 2022, Lisa Su a annoncé la couleur au sujet des futurs processeurs Ryzen d’AMD. Attendus au cours du deuxième semestre de l’année, les Ryzen 7000 profiteront d’une gravure en 5 nm, d’une architecture CPU Zen 4 … et mettront à la retraite le socket AM4 au profit de son successeur, logiquement appelé AM5. L’AM4 a eu de belles années de service, puisqu’il a fait ses débuts en 2017 aux côtés des tout premiers Ryzen. Il a accompagné de nombreuses séries, et les Ryzen 5000 actuels l’utilisent toujours. Selon la P.-D.G. d’AMD, pas d’inquiétude, le socket AM5 sera tout, sauf éphémère.

Une garantie, mais pas d’échéance précise

C’est le sens des propos tenus par Lisa Su à Paul Alcorn de Tom’s Hardware, rapportés par TechPowerUp. La patronne d’AMD a déclaré que si elle ne pouvait avancer une durée précise, l’AM5 subsisterait longtemps.

Voici la teneur exacte des échanges :

Paul Alcorn a demandé à Lisa Su : « AMD s'était engagé à utiliser la plateforme AM4 et le socket AM4 pendant un certain temps [il était prévu pour perdurer jusqu’en 2020 et jusqu'aux Ryzen 2 au départ !]. Pouvez-vous nous donner une idée de combien de temps vous allez rester sur l'AM5 ? »

Ce à quoi Lisa Su a répondu : « Eh bien, nous avons été extrêmement satisfaits de l'évolution de l'AM4... Nous avions dit que nous garderions ce socket pendant longtemps, et nous l'avons fait. Nous continuons de penser qu'elle a été bénéfique pour la communauté, et franchement, il l'a été pour nous aussi. Mais, au fur et à mesure que nous faisons évoluer les choses, il devient temps de procéder à une transition de socket, notamment pour des raisons liées aux nouvelles technologies d’E/S. Néanmoins, je pense que notre stratégie doit être similaire. Je ne connais pas le nombre exact d'années, mais je dirais qu'il faut s'attendre à ce que l'AM5 soit une plateforme à longue durée de vie, comme l'a été l'AM4. Par ailleurs, je pense aussi que l'AM4 restera sur le marché pendant encore un certain nombre d'années et qu'il y aura une sorte de chevauchement. »

Comme le souligne Lisa Su, le passage au Socket AM5 est effectivement motivé par la prise en charge de nouvelles générations d'E/S (mémoire DDR5 et PCIe 5.0).

Adieu PGA, bienvenue LGA

Par ailleurs, un autre changement majeur qu’apportera le socket AM5 est le passage à une conception LGA (land grid array) , comme pour les processeurs Intel, au lieu de PGA (pin grid array).

Robert Hallock et Frank Azor, qui sont respectivement directeur du marketing technique et architecte en chef des solutions gaming d’AMD, ont, au cours d’interviews avec des journalistes de différentes rédactions, expliqué le pourquoi de ce basculement.

Ils avancent que le LGA autorise une densité de transistors pour une même surface bien supérieure au PGA. Cette conception permet ainsi de ne pas modifier la taille du boîtier des processeurs Ryzen 7000 à venir. En conséquence, ceux-là seront bien compatibles avec les dissipateurs thermiques initialement conçus pour des puces AM4.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
Kenobiwan
Je viens de changer mon proc vu les baisses de prix de noël donc ca ne sera pas pour tout de suite pour ma part mais très bonne nouvelle que le AM5 ne change pas tous les deux ans comme chez Intel mon seul regrets sera peut être la prise en charge de la DDR5 dans 1-2 ans mais de toute façon encore beaucoup trop cher.
PierreKaiL
Comme on vit une époque où on peut dire tout et son contraire sans que cela pose problème, on verra bien si l’AM5 aura une longue vie. En attendant l’argument est plutôt bon pour donner envie de se monter une config sur ce socket.
_Dorsoduro
«&nbsp;Ils avancent que le LGA autorise une densité de transistors pour une même surface bien supérieure au PGA&nbsp;»<br /> la bonne densité/gravure des puces Intel avait aussi pour origine leur utilisation du LGA VS PGA …
v1rus_2_2
En conséquence, ceux-là seront bien compatibles avec les dissipateurs thermiques initialement conçus pour des puces AM4.<br /> Donc, avec les rad AM4, AM3 et AM2, soit environ 15 à 16 ans de rad Perso j’appelle ça une claque en arrière de la tête à Intel<br /> Intel devrait prendre des notes parce que changer les trous pour le rad pour aucune raison à chaque nouveau socket, c’est stupide
Kvn_Jma
La DDR5 n’a pour le moment pas prouvé son gain d’efficacité par rapport à de la DDR4 de dernière génération avec de hautes fréquences. Il faudra quelques années pour que la DDR5 soit incontournable.<br /> Pour le moment mieux vaut s’équiper en DDR4 de qualité avec des temps de réponses les plus faibles possibles et les fréquences les plus hautes, plutôt que se jeter sur la DDR5.<br /> Idem pour le PCI-E 5.0, actuellement rien ne l’exploite et les gains attendus dépendent des applications. Pour le jeu par exemple, un SSD en PCI-E 5.0 ne permettra pas des temps de chargement plus rapides tant que Microsoft n’intègrera pas direct storage à Windows comme sur Xbox.<br /> Quant aux cartes graphiques on a encore de la marge, Nvidia prévoit une puissance de calcul doublée sur la prochaine génération d’après des rumeurs convergentes et cela sans nécessiter un passage au PCI-E 5.0.<br /> On parle de cartes qui iraient jusqu’à 80 Tflops, donc les nouvelles normes seront réellement intéressantes dans 3-4 ans lors d’un prochain cycle de mise à jour hardware.<br /> Pour ma part j’attends le refresh des zen 4, AMD parle d’un 5800X avec un cache spécifique permettant de rivaliser avec le 12900k tout en restant sur AM4.<br /> S’ils pondent un 5900X refresh je me le procure direct et je serai tranquille pour de nombreuses années.
pecore
Des sockets à longue durée de vie et des ventirads compatibles entre générations, certains devrait effectivement vraiment en prendre de la graine. Bravo pour cet exemple de technologie responsable.
MqcdupouletBasquez
Si on investit pour 10-15 ans, mieux vaut quand même mettre le prix, c’est mon avis…<br /> Si c’est pour 2-3 ans, alors ce serait ridicule et autant se contenter de DDR4 et PCIE4.<br /> Perso j’ai toujours mon I7 2600K , 8Go DDR3, et une GTX 970 et j’en suis ravi tant que je ne lance pas un jeu qui pompe de trop.<br /> quitte à changer de PC, ce ne serait pas pour prendre quelque chose d’actuel, mais pour 10 à 15 ans.<br /> Mais c’est propre à chacun
zozolebo
Le jeu sous Linux se développe de plus en plus, et les performances sont parfois supérieures aux mêmes jeux sous Windows, y compris pour des titres AAA. Donc si Microsoft n’intègre pas Direct Storage à Windows, peut-être que ce n’est pas un problème si Linux est capable de supporter une telle techno.<br /> Je ne sais pas si c’est le cas, ce que je veux dire par là, c’est que Windows n’est plus aujourd’hui l’unique plateforme à considérer pour le jeu, Linux est maintenant une alternative tout à fait crédible et même carrément meilleure pour un certain nombre de jeux. Et cela va se renforcer avec l’arrivée de la Steam Deck.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

MediaTek talonne Apple et frappe un grand coup avec son Dimensity 9000
A moins de 160€, la tablette Lenovo Tab P11 est une vraie belle offfre
Le PC portable convertible Lenovo passe sous la barre des 500€ pendant les Soldes !
iMac Pro : vers un M1 Max à 12 cœurs (au lieu de 10) ?
Intel Arc Alchemist : une fuite présumée dévoile les specs complètes
Intel insiste : n'overclockez pas les Alder Lake non-K, même si ça fonctionne
Même pas sorties, le prix des RTX 3050 brûle déjà les doigts
Pour le Steam Deck, Valve soutient activement le développement de Mesa
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Les performances graphiques du Samsung Xclipse 920 RDNA 2 éclipsent l'Adreno 730
Haut de page