AMD : les Zen 4 vont assurer une meilleure gestion de l'alimentation et des températures

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
09 septembre 2021 à 13h55
2
AMD Ryzen 5 5600X © AMD
© AMD

Les prochains processeurs de bureau d'AMD, sous architecture Zen 4 et socket AM5, seraient en mesure de gérer plus finement leur alimentation, mais aussi la chaleur émise, en exploitant à la fois une meilleure circuiterie et un nouveau système de lecture des températures.

Alors que le lancement des processeurs de bureau AMD Zen 3 « Vermeer » remonte maintenant à presque un an, AMD prépare en silence l'arrivée de sa nouvelle génération de CPUs sous architecture Zen 4 : « Raphael ». Le site spécialisé Igor's Lab nous en apprend aujourd'hui un peu plus sur ces nouveaux processeurs desktop, qui devraient notamment profiter d'une meilleure gestion de l'alimentation et des températures.

Une lecture mieux maîtrisée des courbes de température

Comme l'indique TechPowerUp, les processeurs Zen 3 actuels utilisent un indice Tcontrol (Tctl) qui permet au système de dissipation d'estimer les températures et d'adapter la ventilation en conséquence. Si le l'indice Tctl est élevé, les ventilateurs tournent plus vite… s'il est bas, ils ralentissent pour réduire le niveau de décibels émis.

Avec les puces Raphael, la composante CUR_TEMP (Current Temperature) de l'indice Tctl semble avoir été perfectionnée pour aboutir à une courbe de température beaucoup plus lisse. En la rendant moins abrupte, AMD évite aux ventilateurs de changer de rythme trop brutalement. L'intérêt est double : permettre de réduire le bruit dans le boîtier, mais aussi d'assurer un refroidissement plus constant du processeur.

De la nouveauté aussi sur la circuiterie

La gestion de l'alimentation a visiblement été elle aussi améliorée sur les processeurs Zen 4 Raphael et leur socket AM5. Le but étant d'éviter autant que possible les pics de consommation trop soudains, AMD aurait repensé la conception et la circuiterie de sa plateforme dès sa genèse. Cette évolution devrait notamment forcer le CPU à mieux se limiter à la plage TDP pour laquelle il a été configuré. Une nouveauté qui pourrait conduire à une meilleure longévité de la puce et à des performances maintenues sur le long terme.

Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à parcourir le dossier détaillé que le site Igor's Lab a consacré à ces nouveautés attendues sur les processeurs Zen 4.

Source : TechPowerUp

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung Display a lancé la production de dalles OLED 90 Hz pour les PC portables
SteelSeries lance les Prime Mini, deux nouvelles souris pour joueurs dotées de commutateurs magnétiques optiques
Samsung réagit enfin aux soupçons d'altérations des SSD 970 EVO Plus
Lexar lance son premier SSD NVMe PCIe 4.0
Thermaltake Tower 100 Mini : la petite brique se fait lingot d'or
Sur le marché des serveurs, Intel essaye de stopper la progression d'AMD en cassant les prix de ses CPU
Une vulnérabilité présente dans un driver HP Omen menace des millions d’appareils de la marque
Nouvelle fuite des tarifs Alder Lake Core i9-12900K, i7-12700K et i5-12600K
Le socket LGA 1700 / LGA 1800 d'Intel pour les processeurs de 12e et 13e génération se montre
TSMC : le nouveau procédé de fabrication en 3 nm va affiner les couches et augmenter la rentabilité
Haut de page