BNP Paribas entend créer du lien entre les ETI et les start-up

Thomas Pontiroli
17 avril 2015 à 14h42
0
BNP Paribas inaugure un espace de coworking à Massy-Saclay et un accélérateur de start-up dans le quartier du Sentier à Paris, confirmant l'appétit montant des groupes français pour l'open innovation.

BNP Paribas non plus ne résiste pas à la tentation de prendre des start-up sous son aile. Après le Crédit Agricole et son « Village » en octobre 2014, puis la Société Générale, principal partenaire de l'incubateur « Player » lancé à la mi-avril, la première banque française ouvre deux centres, des « WAI », signifiant « We Are Innovation » (nous sommes l'innovation). Leur spécificité : créer du lien entre start-up et ETI.


0230000008006394-photo-bnp-paribas-wai.jpg
En associant ses clients dans sa démarche d'open innovation, BNP Paribas renforcera ses liens - Crédit : BNP Paribas.


Le lieu d'implantation de ces structures n'a pas été choisi au hasard. Le premier est situé à Massy-Saclay, à quelques encablures seulement du pôle scientifique Paris-Saclay. Cet espace sera essentiellement dévolu au coworking entre les jeunes pousses (qui ont dépassé le stade de l'amorçage), et des ETI (entreprises de taille intermédiaire, toutes clientes de la banque, ce qui leur permet d'une certaine façon de renforcer leurs liens).

Quant au second WAI, il est implanté au 19, boulevard Poissonnière, dans le 2e arrondissement de Paris, en plein quartier du Sentier. C'est là que le Numa a implanté son quartier général en 2013, le principal espace de coworking et d'accompagnement de start-up en France, et dont BNP Paribas est déjà partenaire. Pour ce qui est du WAI parisien, il épaulera et hébergera les jeunes sociétés durant trois à vingt-quatre mois.

Des binômes start-up/ETI



« Lors de cette première saison d'accélération, un travail de co-construction va s'initier pendant six mois entre les ETI issues de secteurs d'activité variés et les start-up. Pour ce faire, BNP Paribas mobilise tout l'écosystème innovation : ses partenaires et ses experts, issus de nombreux métiers présents dans le groupe, en particulier ceux de l'Atelier BNP Paribas », indique la banque, qui facture l'hébergement 350 euros par mois, par poste.

Les start-up seront sélectionnées en fonction des besoins et des projets des ETI, qui lanceront des appels à candidatures, le tout dans le cadre du programme d'accélération Innov&Connect de l'Atelier BNP Paribas. Des binômes seront ensuite constitués entre start-up et ETI afin qu'elles travaillent ensemble dans les structures.

À son tour, BNP Paribas confirme la tendance en cours dans les grands groupes français, comme Orange ou La Poste, d'aller vers une innovation ouverte, où l'on associe sa recherche et développement à des start-up. En novembre dernier, le Medef apprenait que seulement un quart des sociétés connaissait l'open innovation.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top