BNP Paribas entend créer du lien entre les ETI et les start-up

01 juin 2018 à 15h36
0
BNP Paribas inaugure un espace de coworking à Massy-Saclay et un accélérateur de start-up dans le quartier du Sentier à Paris, confirmant l'appétit montant des groupes français pour l'open innovation.

BNP Paribas non plus ne résiste pas à la tentation de prendre des start-up sous son aile. Après le Crédit Agricole et son « Village » en octobre 2014, puis la Société Générale, principal partenaire de l'incubateur « Player » lancé à la mi-avril, la première banque française ouvre deux centres, des « WAI », signifiant « We Are Innovation » (nous sommes l'innovation). Leur spécificité : créer du lien entre start-up et ETI.


0230000008006394-photo-bnp-paribas-wai.jpg
En associant ses clients dans sa démarche d'open innovation, BNP Paribas renforcera ses liens - Crédit : BNP Paribas.


Le lieu d'implantation de ces structures n'a pas été choisi au hasard. Le premier est situé à Massy-Saclay, à quelques encablures seulement du pôle scientifique Paris-Saclay. Cet espace sera essentiellement dévolu au coworking entre les jeunes pousses (qui ont dépassé le stade de l'amorçage), et des ETI (entreprises de taille intermédiaire, toutes clientes de la banque, ce qui leur permet d'une certaine façon de renforcer leurs liens).

Quant au second WAI, il est implanté au 19, boulevard Poissonnière, dans le 2e arrondissement de Paris, en plein quartier du Sentier. C'est là que le Numa a implanté son quartier général en 2013, le principal espace de coworking et d'accompagnement de start-up en France, et dont BNP Paribas est déjà partenaire. Pour ce qui est du WAI parisien, il épaulera et hébergera les jeunes sociétés durant trois à vingt-quatre mois.

Des binômes start-up/ETI

« Lors de cette première saison d'accélération, un travail de co-construction va s'initier pendant six mois entre les ETI issues de secteurs d'activité variés et les start-up. Pour ce faire, BNP Paribas mobilise tout l'écosystème innovation : ses partenaires et ses experts, issus de nombreux métiers présents dans le groupe, en particulier ceux de l'Atelier BNP Paribas », indique la banque, qui facture l'hébergement 350 euros par mois, par poste.

Les start-up seront sélectionnées en fonction des besoins et des projets des ETI, qui lanceront des appels à candidatures, le tout dans le cadre du programme d'accélération Innov&Connect de l'Atelier BNP Paribas. Des binômes seront ensuite constitués entre start-up et ETI afin qu'elles travaillent ensemble dans les structures.

À son tour, BNP Paribas confirme la tendance en cours dans les grands groupes français, comme Orange ou La Poste, d'aller vers une innovation ouverte, où l'on associe sa recherche et développement à des start-up. En novembre dernier, le Medef apprenait que seulement un quart des sociétés connaissait l'open innovation.


A lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page