Rue du Commerce : des clients se plaignent de la livraison express

0
Plusieurs clients ont eu la mauvaise surprise de se voir facturer 30 euros par Rue du Commerce pour une option de livraison express à laquelle ils croient ne pas avoir souscrit. Ils l'ont signalé à l'UFC.

Afin de recevoir leurs cadeaux avant Noël, plusieurs consommateurs ont profité de la nouvelle offre de livraison du site Rue du Commerce. Proposée gratuitement pendant un mois, elle tombait à point nommé pour les retardataires, d'autant qu'elle n'engageait a priori à rien. De nombreux mécontents ont depuis manifesté leur déconvenue sur le forum de l'UFC-Que Choisir, après avoir découvert qu'ils avaient été facturés.


0230000007883469-photo-rue-du-commerce-express-illimit.jpg
Fenêtre invitant le consommateur à essayer l'offre Express Illimité.


Express Illimité chez Rue du Commerce, c'est une sorte d'adaptation française du célèbre Amazon Prime, du moins sur le versant de la livraison uniquement. Comme sur le site américain, les clients finissent par se retrouver nez-à-nez avec une pleine page invitant généreusement à goûter à la livraison rapide pendant un mois, et sans bourse délier. Un gros bouton vert « ESSAYEZ GRATUITEMENT » masque le « Non, merci ! »

Rue du Commerce rembourse

Cette mise en page un brin racoleuse, dont Amazon est aussi coutumier pour imposer son service, en aurait berné plus d'un. Car passé le mois d'essai, comme l'écrit l'association de défense des consommateurs, « faute de résiliation, le client est considéré avoir souscrit à l'offre et se voit facturer la somme de 29,90 euros ». Plus dur à vérifier, d'autres indiqueraient avoir été débités des fameux 30 euros alors qu'ils n'avaient rien choisi.

Le site marchand n'aurait pas tardé à réagir, tentant d'éteindre la polémique en répondant aux mécontents sur le forum de l'UFC. Les personnes s'estimant lésées ont désormais la possibilité de se faire rembourser le montant de l'abonnement en cas de résiliation dans les 15 jours suivant la facturation. Sauf si, bien entendu, des commandes se seraient glissées entre le moment de la facturation et celui de la résiliation...


A lire également :


Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page