E-commerce : Dixons revend Pixmania à l'allemand Mutares

05 septembre 2013 à 11h12
0
Propriétaire à 100% de Pixmania depuis 2012, Dixons n'a pas réussi à relancer les ventes du site de e-commerce. Pour ces raisons, il le cède à Mutares, spécialiste des redressements de sociétés.

012C000006620918-photo-pixmania-logo.jpg
Pixmania va changer de propriétaire. Le groupe britannique Dixons annonce avoir reçu une offre portant sur le rachat du site e-commerce français par l'industriel allemand Mutares. En attendant la maison-mère y injectera 69 millions d'euros.

Fondé par les frères Steve et Jean-Emile Rosenblum en 2000, Pixmania avait été racheté par Dixons en 2006 à hauteur de 77%, moyennant 266 millions d'euros, et valorisant alors la société à 345 millions. S'ensuivront une série de diversification des produits vendus, de la bagagerie en passant par la mode, le gros électroménager ou les articles de sport. Le site lancera même sa propre marque de literie en 2011.

Mais la sauce ne prend pas. En août 2012, Dixons rachète finalement le reste du capital aux fondateurs. Le but recherché par le britannique est d'avoir les mains libres pour dérouler sa stratégie afin de relever le site e-commerce en proie à de « sérieuses difficultés ». Sur l'exercice 2012, Pixmania a vu son chiffre d'affaires reculer de 10% à 843 millions d'euros et a accusé une perte nette annuelle de 25 millions.

Mutares croit en Pixmania

Conséquence, Dixons décide de fermer le réseau de boutiques physiques en février de cette année. Les dix magasins français mettent la clé sous la porte et 150 salariés sont licenciés. En parallèle, Dixons choisit de retirer Pixmania de 12 pays (sur 26) et de recentrer l'activité sur son cœur historique, le high tech. Une stratégie qui ne porte pas ses fruits, l'activité du site e-commerce continue de reculer.

À l'occasion de la publication de ses résultats annuels 2013, clos au 30 avril - où les recettes de Pixmania chutent de 27% sur un an - Dixons annonce « initier un processus de vente de l'ensemble des actifs de la marque ». Il aura fallu un trimestre au groupe pour trouver un repreneur. Le sort des 850 salariés est désormais remis entre les mains de Mutares, dont la spécialité est de redresser des sociétés.

Sur son site, l'allemand, qui a des bureaux en France, explique se « concentrer sur l'acquisition de sociétés en mutation structurelle due à des situations particulières : problématiques de succession, de redressement ou de refinancement » et y apporte son soutien opérationnel. Aurélien Fauvel, à la tête de Mutares France, se dit confiant sur le potentiel de croissance à long terme de Pixmania.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brevets FRAND : Motorola doit payer 15 millions de dollars à Microsoft
Evernote passe en version 5 sur Windows
Amazon va soumettre des candidats au détecteur de mensonge
Le réseau social Path se lance dans le premium, à 15$ par an
Un nouveau rendez-vous pour les décideurs du e-marketing
Toughpad 4K : Panasonic lance sa tablette 20 pouces (màj : prix)
Après une trentaine d'essais, Yahoo! s'offre un nouveau logo
EMC : les baies VNX passent la seconde, cap sur la mémoire Flash et MCx
Sony HMZ-T3W : l'afficheur personnel devient mobile
Bouygues : la Bbox à 4,90 euros par mois sur Vente Privée
Haut de page