🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Vente en ligne : l'Anglais Dixons prend le contrôle total de Pixmania

01 juin 2018 à 15h36
0
En difficulté, le site de vente en ligne français Pixmania vient d'être totalement repris par l'Anglais Dixons, qui possédait déjà 77% du capital de l'entreprise. La firme britannique va racheter les 22% du capital restant aux frères Rosenblum, les fondateurs de Pixmania.

Créée en 2000 par les Français Steve et Jean-Emile Rosenblum, la plateforme de e-commerce Pixmania vient de laisser la barre au groupe britannique Dixons, qui détenait depuis 2006 77% des parts de sa maison-mère, Fotovista. La société anglaise a annoncé le rachat des parts encore détenues par les deux frères pour 10 millions d'euros en numéraire.

01F4000005350596-photo-pixmania.jpg

Ce rachat de parts va permettre à Dixons de prendre le contrôle total des activités du groupe français. « L'activité de Pixmania continue de faire face à de sérieuses difficultés sur le marché et cette décision va nous permettre de gérer la société conformément à notre stratégie et d'agir pour améliorer sa performance » a déclaré le directeur général de Dixons, Sebastian James.

Depuis vendredi matin, Steve et Jean-Emile Rosenblum ne sont plus à la tête de Pixmania : ils ont laissé leur place à l'Anglais Phil Birbeck, qui occupait jusque-là le poste de directeur général chez Equanet, une filiale de Dixons dédiée aux solutions informatiques pour les entreprises.

Ce changement de direction s'accompagnera, en octobre prochain, du non-renouvellement du bail de l'immeuble occupé par Pixmania sur l'avenue de la Grande Armée, à Paris. La firme sera relocalisée à Asnières (92). Le groupe Fotovista compte environ 1400 employés en France à ce jour.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook teste l'envoi de cartes postales à partir de photos
Microsoft : le nouveau nom de Metro serait... Windows 8 (màj)
IBM dans la course pour acquérir une partie de RIM ?
Smartphones : le clavier physique a toujours la cote selon Nokia
Wikipédia vers une refonte en profondeur de son interface
Une entreprise sur deux confie ses données sensibles au cloud
LibreOffice passe en version 3.6, avec de nombreuses nouveautés
L'incubateur Bing Fund accueille deux premières jeunes pousses
Facebook : une adresse email pour dénoncer le phishing
État des lieux d'Internet : la France se connecte à 4,9 Mbits/s en moyenne
Haut de page