TikTok : la date limite des négociations est franchie, mais les discussions se poursuivent

07 décembre 2020 à 13h33
3
© Pixabay

Le gouvernement américain n'a pas souhaité prolonger la date limite nécessaire à la conclusion d'un accord. Ce qui n'empêche pas l'application de maintenir son activité aux États-Unis.

TikTok vs USA, c'est toujours la même rengaine. Vendredi 4 décembre, l'administration Trump a décidé de ne pas accorder de délai supplémentaire au groupe chinois ByteDance, qui possède l'application de partage de vidéos. C'était au plus tard à cette date que les deux parties devaient trouver un accord pour la vente des activités américaines, sous peine d'interdiction. Sauf qu'aujourd'hui, les discussions se poursuivent et les menaces de Washington paraissent moins crédibles.

Finies les dates butoirs

Les États-Unis et ByteDance ne sont toujours pas parvenus à trouver un accord sur la vente des parts américaines de TikTok. La date butoir du 4 décembre 2020 n'était pas la première fixée, puisque la limite a été repoussée à deux reprises, du 12 au 27 novembre, puis du 27 novembre au 4 décembre.

Selon CNN, le fait de dépasser la date limite n'est pas anodin. Le gouvernement américain aurait en effet décidé de geler l'exécution du décret qui exige le retrait de TikTok des boutiques d'applications de Google et Apple, qui aurait dû être appliqué sans accord.

Un tel revirement s'expliquerait par le fait que les deux parties seraient proches (plus proches que jamais en tout cas) d'un accord. Un représentant du département du Trésor a en effet déclaré, en fin de semaine dernière, que le Comité sur les investissements étrangers des USA (CFIUS) « s'engageait avec ByteDance à mener le désinvestissement et d'autres mesures nécessaires pour résoudre les risques de sécurité nationale », TikTok étant considéré comme un outil espion permettant de capter les données des utilisateurs américains pour les transférer vers Pékin.

Les négociations, certes en bonne voie, restent minées par l'actualité

Pour rappel, le marché censé être conclu entre ByteDance et Washington prévoit la création d'une nouvelle entité, baptisée TikTok Global, devant prendre sous son aile les activités américaines du réseau social. Le deal prévoit que les géants Walmart et Oracle détiennent, peu après le rachat, une part majoritaire du capital de cette nouvelle entreprise. C'est encore un point de discorde.

Si l'on en croit les médias américains, l'administration US voudrait que ce dossier puisse arriver à son terme avant le 20 janvier. La date n'est évidemment pas choisie au hasard, puisqu'elle coïncide avec la prise de fonction attendue de Joe Biden, le prochain président des États-Unis.

Quoi qu'il en soit, le décret originel du président Trump, entre contestations et recours devant la justice américaine, ne semble plus avoir un grand intérêt à l'heure actuelle.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Tout ça pour ça, pourrait-on se demander ? Le maintien des négociations, alors que la date limite fixée par le décret est dépassée, prouve que les réticences des USA envers TikTok sont davantage motivées par des raisons politiques que par des raisons sécuritaires et de protection des données. Washington patauge, et ByteDance espère encore sans doute gagner du temps jusqu'à l'arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche. Si rien ne garantit pour le moment que le Démocrate fasse baisser la tension sino-américaine, comme l'analysait la journaliste spécialisée Capucine Cousin dans notre dossier sur Biden et la Big Tech, « il ne pourra pas s'aligner sur la politique de Trump, car il est de l'autre bord politique » que le président sortant. Politique toujours. La partie d'échecs continue.

Source : CNN

Modifié le 07/12/2020 à 13h47
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces laptop
Soldes d'hiver : dates, bons plans et promotions, tout savoir de l'édition 2021
GameStop retrouve des couleurs, comme jamais depuis 5 ans !
L'énergie nucléaire est l'avenir de l'exploration spatiale, d'après Rolls-Royce et l’Agence spatiale du Royaume-Uni
Apple va produire le biopic sur Napoléon de Ridley Scott
Rétrospective : le grand bilan spatial de 2020
Fraichement annoncé, le Samsung Galaxy S21 est déjà en précommande
Bill Gates devient le plus grand exploitant agricole privé des États-Unis
Rechargez rapidement votre smartphone avec cette batterie externe Belkin à moins de 25€
RED by SFR : le forfait BIG RED 200 Go à prix choc se termine ce soir à minuit !
Haut de page