Rachat de LinkedIn : Microsoft demande l’aval de l’Europe

18 octobre 2016 à 13h19
0
Lors de tels rachats, les parties prenantes sont sommées d'obtenir les autorisations idoines des autorités compétentes. Microsoft a donc demandé à l'Union européenne de valider le rachat de LinkedIn.

En juin dernier, Microsoft cassait sa tirelire. Le groupe américain dévoilait son intention de dépenser 26,2 milliards de dollars afin de procéder au rachat de LinkedIn. L'objectif de la firme était de prendre pied sur le marché des réseaux sociaux professionnels. Microsoft doit désormais obtenir l'aval des autorités compétentes.

La Commission européenne est désormais consultée suite à l'ambition de racheter LinkedIn. Pendant une période d'un mois, l'organisme va étudier le projet d'acquisition mais surtout ses conséquences sur le marché ainsi que sur la concurrence. L'autorité communautaire a ainsi fixé au 22 novembre la date limite pour l'étude du dossier.

Cette étape est donc nécessaire afin de valider le rachat. Jusqu'à présent, aucun organisme ne s'est opposé à cette démarcher. Reuters confirme à ce titre que les autorités chargées de la concurrence des Etats-Unis, du Canada et du Brésil ont déjà approuvé le rachat de LinkedIn par Microsoft.

08541174-photo-linkedin-illus.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia : quatre smartphones Android dont deux prévus cette année
Travail collaboratif : Cisco rachète Worklife
Apps iOS et Android, les bons plans et promos du 18 octobre
Snapdragon X50 : le 1er modem 5G atteint... 5 Gb/s !
Reconnaissance vocale : les algorithmes de Microsoft rivalisent avec le cerveau humain
IBM va mieux grâce au cloud
Chronos veut transformer la montre analogique en smartwatch
Razer rachète THX, la marque créée par George Lucas
Apple aurait abandonné son projet de voiture autonome
Les prochaines puces Snapdragon prendront en charge la 4G à 1 Gb/s
Haut de page