Rachat de LinkedIn : Microsoft demande l’aval de l’Europe

18 octobre 2016 à 13h19
0
Lors de tels rachats, les parties prenantes sont sommées d'obtenir les autorisations idoines des autorités compétentes. Microsoft a donc demandé à l'Union européenne de valider le rachat de LinkedIn.

En juin dernier, Microsoft cassait sa tirelire. Le groupe américain dévoilait son intention de dépenser 26,2 milliards de dollars afin de procéder au rachat de LinkedIn. L'objectif de la firme était de prendre pied sur le marché des réseaux sociaux professionnels. Microsoft doit désormais obtenir l'aval des autorités compétentes.

La Commission européenne est désormais consultée suite à l'ambition de racheter LinkedIn. Pendant une période d'un mois, l'organisme va étudier le projet d'acquisition mais surtout ses conséquences sur le marché ainsi que sur la concurrence. L'autorité communautaire a ainsi fixé au 22 novembre la date limite pour l'étude du dossier.

Cette étape est donc nécessaire afin de valider le rachat. Jusqu'à présent, aucun organisme ne s'est opposé à cette démarcher. Reuters confirme à ce titre que les autorités chargées de la concurrence des Etats-Unis, du Canada et du Brésil ont déjà approuvé le rachat de LinkedIn par Microsoft.

08541174-photo-linkedin-illus.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top