Microsoft ouvre grand son portefeuille pour conserver le PDG de LinkedIn

05 juillet 2016 à 14h14
0
Suite au rachat de LinkedIn par Microsoft (voir Microsoft débourse 26 milliards de dollars pour s'offrir LinkedIn), le géant de Redmond a semble-t-il décidé de s'assurer les services du PDG de l'entreprise à grands coups de millions de dollars.

Non content d'avoir déboursé près de 26 milliards de dollars pour s'offrir LinkedIn, Microsoft continue d'ouvrir grand son portefeuille pour persuader Jeffrey Weiner, le PDG de l'entreprise, de ne pas quitter le navire. LinkedIn a rédigé une déclaration aux autorités financières américaines (le SEC) qui détaille la rémunération que pourrait percevoir Jeffrey Weiner.

0226000008372502-photo-jeff-weiner-linkedin.jpg

L'intéressé devrait empocher un salaire annuel de 815 000 dollars, une prime à l'embauche (en actions) de 25 millions de dollars et un bonus annuel de près de 4,3 millions de dollars, pour un total, en fin de première année, supérieur à 30 millions de dollars. Une somme qui pourrait même atteindre 83 millions de dollars en cas de bonnes performances.

Ajoutez à cela le chèque de 138,3 millions de dollars reçu au moment du rachat (pour s'octroyer ses actions), et vous obtenez un petit pécule de plus de 220 millions de dollars.

Reid Hoffman, le fondateur du réseau social, a de son côté empoché 2,88 milliards en revendant ses actions au moment du rachat.

Voir aussi :

Rachat Microsoft-LinkedIn, le debug :

Modifié le 18/12/2020 à 17h10
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

De peur d'être pisté, il attaque Google à coups de cocktails Molotov
La 4G Orange couvre désormais le Paris-Lille et le tunnel sous la Manche
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 05/07
Aux Etats-Unis, iOS 10 permettra de s'inscrire en tant que donneur d'organes
ID16 : les gagnants des prix de l'Innovation digitale
Mozilla : une version de Firefox avec le moteur Qwant par défaut
SFR réduit ses coûts, près de 3 000 emplois menacés dans les centres d'appels
ZTE Blade V7 Lite : châssis en métal et lecteur d'empreintes pour 170 euros
Le OnePlus 3 reçoit une série de correctifs
Apple évalue ses performances en sécurité en analysant le marché noir
Haut de page