Pourquoi Microsoft paie autant pour LinkedIn ?

Vidéo : Base de CV, possibilité de faire des recherches d'emploi sont autant d'atouts qui ont poussé Microsoft à racheter LinkedIn pour 26 milliards de dollars. Il s'agit d'une opération majeure, la plus grosse de l'ère Satya Nadella, le PDG du géant américain.

Il y aura des ponts entre LinkedIn, Office 365 et Dynamics. Le but est d'intégrer le marché potentiel « adressable », de LinkedIn estimé à 115 milliards de dollars à celui de Microsoft de 200 milliards. Selon les propres calculs des deux groupes, le marché visé est de 315 milliards de dollars.

A terme, la plateforme sera intégrée à Windows, Outlook, Excel, Skype, Powerpoint (LinkedIn détient l'outil de partage et de présentation de slides Slideshare) mais également à Word, Sharepoint et consorts. Bref, toute la bureautique et le collaboratif devrait y passer.

Un Super CRM


Microsoft entend donc développer une sorte d'outil de gestion de la relation client basé non seulement sur ses propres données mais également sur celles détenues par LinkedIn. A date, le réseau social totalise 433 millions de membres inscrits et 105 millions d'utilisateurs actifs mensuels.

LinkedIn détient des clients à forte valeur ajoutée, qui y publient des informations qui ne sont pas disponibles ailleurs, d'autres permettent de réaliser des transactions entre professionnels parfois plus larges que dans le B2C. LinkedIn, en quelque sorte, monétise les relations interprofessionnelles. Pour information, sa principale source de revenus (65 %) provient d'ailleurs des services qu'elle propose aux entreprises, afin de leur trouver les meilleurs candidats.

Modifié le 14/06/2016 à 14h34