Le patron de LinkedIn donne aux salariés son bonus de 14 millions de dollars

01 juin 2018 à 15h36
0
En 2016, les salariés de LinkedIn vont recevoir un coup de pouce sur le bulletin de paie. Le PDG du groupe, Jeff Weiner annonce qu'il entend renoncer à sa prime annuelle. Le montant du bonus est de 14 millions de dollars, mais le responsable ne les touchera pas puisque l'argent sera redistribué aux 9 200 collaborateurs du groupe.

Si cette somme était partagée à parts égales, chacun recevrait environ 1400 euros. Il est cependant probable que ce « cadeau » soit distribué en fonction des rémunérations de chacun ou d'autres critères encore non précisés par la direction. Toujours est-il que ce geste peut être comparé à celui de Jack Dorsey, le patron de Twitter. L'an dernier, le responsable avait offert 200 millions de dollars à ses salariés.

Le don de Jeff Weiner n'est pas non plus désintéressé. S'il renonce à un joli bonus, sa décision est motivée par le besoin de remotiver ses troupes. LinkedIn est actuellement chahuté en bourse car les investisseurs ne croient plus dans le modèle du réseau social professionnel.

0258000008353000-photo-linkedin.jpg

De son côté, le groupe anticipe une baisse de ses recettes, à 3,6 milliards de dollars, contre 3,9 milliards prévus. Si cette tendance vient à se confirmer, LinkedIn pourrait devoir licencier une partie de son personnel.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pour Bill Gates et Satya Nadella, Slack ne vaut pas 7 milliards
Regardez cette Corvette électrique établir un record de vitesse
Terrorisme : 5 ans de prison pour les constructeurs de smartphones ?
Le 3D Touch pourrait se démocratiser sur Android
Pourquoi Google est aujourd'hui Googl
Ray Tomlinson, inventeur de l'email, décède à 74 ans
Quels sont les mots de passe testés par les hackers ?
SpaceX réussit un nouveau lancement, mais s'écrase encore en mer
Microsoft innove, Apple se repose ? (Votre avis)
Diffuser de grands événements sportifs uniquement sur le Net, bientôt une réalité ?
Haut de page