LinkedIn : la messagerie fait enfin peau neuve

Thomas Pontiroli
01 septembre 2015 à 11h20
0
Et si LinkedIn devenait une vraie plateforme de discussion entre professionnels ? Le réseau social dépoussière son outil de messagerie et envisage de le doter d'un assistant intelligent.

Alors que Facebook met le paquet sur son application de messagerie, que fait LinkedIn ? « L'attente est terminée », écrit le réseau social professionnel sur son blog officiel. Ce dernier a compris son retard. Il annonce ce mardi une mise à jour de son outil de messagerie interne. Cette fonction était déjà présente au sein de la plateforme mais accusait un vrai coup de vieux. Les membres auraient réclamé sa mise à jour.

Pour sa nouvelle messagerie, LinkedIn dit être reparti de zéro et avoir misé sur la simplicité de l'interface : à gauche, la liste des conversations avec une photo de ses interlocuteurs et au milieu, le déroulé des messages sous forme de bulles, comme dans la plupart des applications de messagerie. Si l'ancienne interface avait tout d'une traditionnelle boîte mail, la nouvelle se transforme en véritable chat. De quoi inciter aux échanges ?

Bientôt un assistant virtuel ?



Le réseau professionnel a également amélioré la fonction de push et de notification par e-mail afin d'être tenu au courant des derniers messages reçus. Ce dépoussiérage de la messagerie devrait faciliter la prise de contact entre les plus de 300 millions de membres lorsqu'ils recherchent par exemple un nouveau job, des partenaires d'affaires, etc. Au-delà des discussions classiques, l'outil devrait aussi devenir plus intelligent.

Discuter avec un ami comme c'est le cas sur Facebook, et nouer un premier contact avec un professionnel, ce sont deux choses différentes. En cela, l'outil de messagerie de LinkedIn devrait jouer, à l'avenir, un rôle prépondérant. C'est pourquoi le réseau social n'exclut pas de le doter d'un assistant intelligent, à la façon de « M », testé par Facebook depuis peu. Sur LinkedIn, il ne sera bien évidemment pas question d'aide à l'achat, comme ce sera notamment le cas pour l'assistant virtuel dont le nom, M, est inspiré de Miss Moneypenny.


03E8000008152002-photo-linkedin-messagerie-2015.jpg
LinkedIn s'aligne sur les canons de la messagerie instantanée, GIF animés compris - Crédit : LinkedIn.

Cet assistant pourrait, par exemple, suggérer les professionnels avec lesquels on aurait intérêt à entrer en contact - après avoir au préalable formulé auprès de LinkedIn ses objectifs. L'outil pourrait également nous renseigner sur le profil des personnes (formation, dernière expérience, passions, points communs ?) avant d'entamer une conversation. Il nous éviterait ainsi d'avoir à poser des questions inutiles et chronophages.

LinkedIn n'exclut pas non plus d'intégrer le son et la vidéo, afin de se muer en Skype pour professionnels. Avant cela, il faudra d'abord que la nouvelle messagerie soit déployée. Elle l'est dès aujourd'hui auprès des membres anglo-saxons (Android, iOS et Web) et le sera dans les semaines à venir pour les autres inscrits.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top