LinkedIn : du prédictif pour les commerciaux

Par
Le 31 août 2015
 0
LinkedIn va renforcer ses outils d'aide à la vente et de gestion de campagne marketing avec l'intégration des capacités d'analyse prédictive de la start-up Fliptop, qu'il vient d'acquérir.

Les commerciaux évoluant sur LinkedIn au travers de l'outil Sales Navigator - lancé il y a un an - vont pouvoir affiner leur prospection grâce à de l'analyse prédictive. Ces capacités seront fournies par Fliptop, une start-up que le réseau social vient d'acquérir - pour un montant inconnu. L'outil peut suivre des prospects sur différents canaux sans en perdre la trace, puis proposer ceux qui ont le plus de chances de convertir.

Fliptop, qui sera entièrement intégré à LinkedIn mais conservera son nom, permet également aux équipes marketing de mieux connaître leurs cibles grâce aux données collectées, et ainsi d'affiner leurs campagnes. Aux marketeurs, LinkedIn avait déjà adressé un outil de reciblage en février. Son objectif est de donner plus de poids à la publicité et aux comptes premium (qui comprennent Sales Navigator), deux composantes essentielles dans son chiffre d'affaires. Jusqu'à présent, il repose à 62 % sur les outils pour les recruteurs.

Vers un couteau suisse B2B


Dans la vision de LinkedIn, les ventes et le marketing sont de plus en plus amenés à converger. Dans ce scénario, la technologie de Fliptop l'aidera à parachever sa plateforme dédiée aux ventes et au marketing pour les entreprises. Plutôt que de continuer à développer l'offre de Fliptop, LinkedIn dit dans une note qu'il se les appropriera au cours des prochains mois. Il en sera de même pour les équipes de la jeune société.

0258000008151532-photo-fliptop.jpg
L'application Lead Scoring de Fliptop aide à distinguer les prospects pouvant mener à une vente - Crédit : Fliptop.

Fondée en 2010 par Doug Camplejohn, la start-up a reçu le soutien de plusieurs investisseurs, dont Data Collective ou Raptor Ventures. Fliptop a levé un total de 8,5 millions via trois tours de table. Au gré de ses rachats, LinkedIn renforce ses trois piliers (recrutement, ventes et marketing) et veut devenir une plate-forme B2B globale, couvrant la formation (Lynda), l'actualité (Pulse), les connaissances (SlideShare)...


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top