Trop belle pour être développeuse Web, LinkedIn censure l'offre d'emploi

Ludwig Gallet
06 août 2013 à 17h01
0
LinkedIn a retiré de son service des offres d'emploi de développeurs Web. La raison ? L'une des candidates était jugée un peu trop séduisante pour être réellement développeuse. Or, elle l'était.

0104000006172454-photo-toptal-florencia-antara.jpg
Certains clichés ont la vie dure. Et tout porte à croire que le monde de la high-tech est tout sauf épargné par le phénomène. Dernière affaire en date, une banale publicité sur le réseau professionnel LinkedIn, publiée par la société Toptal, un réseau de développeurs Web.

Ces offres d'emploi ont été illustrées aussi bien par une banque d'images que par des photos de développeuses Web effectivement employées par Toptal, parmi lesquelles Florencia Antara (cf illustration), dont le CV et les expériences professionnelles sont publiés ici. L'affaire a été reportée dimanche par le site Daily Dot.

Le scandale est né au moment où LinkedIn a retiré purement et simplement l'annonce. Pour ne rien arranger, le compte de Toptal a été desactivé suite à la publication des photos « offensantes ». Car, précisons-le, LinkedIn s'est retranché derrière des requêtes formulées par certains internautes pour se permettre de supprimer lesdites offres d'emploi.

« Je vous ai contacté pour vous informer que nous avions rejeté les offres publiées sur le compte de Toptal suite aux nombreuses plaintes reçues de nos membres se plaignant de l'image de la femme que vous renvoyiez ». Et de proposer une nouvelle publication des annonces avec, forcément, des photos un peu plus « développeur Web ».

« Nous avons pris des clichés professionnels  »

Suite à la suppression des publicités, Taso du Val, le président de Toptal, a fait part de son incompréhension. « Comme beaucoup d'entreprises, nous avons recours aux publicités LinkedIn pour toucher de nouveaux partenaires, clients, développeurs et de potentiels employés. Nous avons proposé des publicités aussi bien masculines que féminines. Nous avons pris des clichés extrêmement professionnels d'hommes et de femmes travaillant effectivement pour le réseau Toptal, en faisant en sorte qu'ils paraissent sûrs d'eux, qu'ils soient bien habillés et heureux. Mais les équipes publicitaires de LinkedIn sont en complet désaccord avec cela. Aujourd'hui, ils sont convaincus que les femmes apparaissant dans nos publicités offensent leurs utilisateurs. Pour moi, c'est incompréhensible ».

Finalement, l'accès au compte Toptal a été réactivé par LinkedIn. Invoquant une « erreur », le réseau social a assuré que les offres pouvaient être de nouveau publiées avec les photos initiales. Un excès de zèle dont LinkedIn aurait sans doute pu se passer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top