Cloudflare annonce cesser de proposer ses services au site 8chan après la tuerie d'El Paso

05 août 2019 à 11h28
0
8chan

Le fournisseur de services a pris cette décision alors que le tireur responsable de la mort de 20 personnes a publié un manifeste raciste sur la plateforme. 8chan est régulièrement accusée de laisser se propager des discours haineux.

Ce samedi 3 août, la ville d'El Paso (Texas) a été le théâtre d'une tuerie de masse faisant au total 20 morts et 26 blessés, dont certains dans un état critique. Le tireur présumé, un jeune homme de 21 ans arrêté après les faits, aurait peu avant son crime publié un texte nationaliste et anti-hispanique sur la plateforme 8chan. Ses idées suprémacistes auraient motivé son acte.

CloudFlare ne souhaite plus être associée à une « fosse septique de la haine »

Cette publication est celle de trop pour CloudFlare. Le prestataire de services, proposant des systèmes de sécurité à 8chan, a indiqué qu'elle mettait fin immédiatement à ses relations commerciales avec la plateforme sociale.

Dans un communiqué, le PDG de CloudFlare Matthew Prince compare 8chan à une « fosse septique de la haine » et critique le manque de contrôle exercé par les dirigeants du site sur les propos les plus extrêmes publiés par certains membres.

« Le raisonnement est simple : ils ont prouvé qu'ils ne respectent pas les lois et que l'anarchie a causé de multiples morts tragiques », explique t-il. « Même si 8chan n'a pas violé la loi en refusant de modérer leur communauté haineuse, ils ont créé un environnement qui se réjouit de violer son esprit. Nous tolérons à contrecœur les contenus que nous trouvons répréhensibles, mais nous fixons des limites aux plateformes qui ont démontré qu'elles inspirent directement des événements tragiques et qu'elles sont délibérément hors-la-loi. 8chan a franchi cette ligne. Elle ne sera donc plus autorisé à utiliser nos services ».

Un monstre incontrôlable que renie même son fondateur

8chan ne va pas toutefois disparaître de la Toile. L'un des administrateurs du site a réagi rapidement après la décision de CloudFlare pour annoncer la migration du site vers BitMitigate, un prestataire concurrent qui a confirmé la nouvelle dans un tweet. L'entreprise accueille à bras ouverts 8chan, garantissant le respect total de la liberté d'expression, selon le premier Amendement de la Constitution des États-Unis.


8chan a été accusée ces dernières années d'avoir laissé les auteurs de tueries de masse propager leur idéologie sur la plateforme, comme celle de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui avait fait 49 morts, ou à Poway en Californie où une personne avait été tuée dans une mosquée en avril dernier.


Fredrick Brennan, le fondateur d'8chan est lui-même conscient du monstre qu'il a créé et avait déclaré, peu après le massacre de Christchurch, que son site devait fermer ses portes pour le bien de tous. « Il n'apporte rien au monde. C'est mauvais pour tout le monde, sauf pour ses utilisateurs. Et vous savez quoi ? C'est mauvais pour eux aussi. Ils ne s'en rendent simplement pas compte », déclarait-il au New York Times en mars dernier.


Dans un tweet, il considère que la décision de CloudFlare était la bonne chose à faire et devrait inciter les nouveaux dirigeants du site à être plus responsables vis-à-vis du contenu publié.


Ces derniers n'ont toujours pas réagi suite au massacre d'El Paso et aux contenus postés par le présumé suspect.

Source : The Next Web
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top