Frédéric Montagnon : «La rémunération dynamise les blogs»

10 mai 2010 à 18h16
0
00C8000003177970-photo-fr-d-ric-montagnon.jpg
La plateforme de blog Overblog proposera dans les prochains jours à l'ensemble de ses utilisateurs de monnayer certaines de leurs publications. Fréderic Montagnon, le président et co-fondateur d'OverBlog, a à cette occasion répondu à nos questions pour nous éclairer sur les objectifs et les enjeux de cette nouveauté.

Clubic.com : Fréderic Montagnon bonjour. Dans quelle dynamique s'inscrit l'arrivée du micropaiement sur Overblog ?

Frédéric Montagnon : Depuis la création de la plateforme fin 2004, nous accompagnons les blogueurs dans leur démarche de publication, et nous les aidons à générer de l'argent avec leur contenu par l'intermédiaire de revenus publicitaires qui leur sont reversés sous la forme de droits d'auteur. Le micropaiement va permettre de franchir une nouvelle étape, en permettant aux blogueurs de monétiser leurs publications.

A qui s'adresse ce service ?

F.M. : Overblog héberge de nombreux blogs à fort trafic, et d'autres à moins fort trafic, mais très qualitatifs avec un contenu « niché », à base de conseils pratiques ou de recettes de cuisine par exemple. C'est ce type de publication qui est typiquement visé : un blogueur peut par exemple envisager de proposer à la vente une recette de cuisine le week-end, ou bien des bandes dessinées bonus dans le cadre d'un blog-BD.

On remarque également que les blogs de ce type attirent beaucoup de visiteurs, qui reviennent souvent : il y a un vrai lien entre l'utilisateur et son public, et acheter un article sur un blog peut également être une bonne façon de récompenser son auteur, à l'image des dons que certains blogueurs ont déjà mis en place.

Comment se passe la rémunération pour le blogueur ?

F.M. : C'est le blogueur qui fixe le prix de son article, ainsi que les moyens de paiement choisis (Carte bancaire, service audiotel ou SMS). Mais ce que touche l'auteur est très variable en fonction du type de paiement et du prix : pour un article à 1,5 euros payé par SMS, par exemple, le gain est minime car l'opérateur téléphonique est très gourmand.

Le paiement se fait en droits d'auteur, et nous nous occupons de tout, de la déclaration à l'AGESSA aux différentes cotisations : le blogeur perçoit un revenu net et n'a pas de démarches particulières à faire.

Y a-t-il des limites concernant le contenu payant proposé sur les blogs ? Comptez-vous contrôler les articles mis en vente ?

F.M. : Non, nous ne comptons pas contrôler les articles mis en vente : Overblog a, avant tout, un rôle d'hébergeur et d'intermédiaire technique, et n'intervient jamais a priori sur le contenu. Avec 30 000 articles publiés par jour, ce serait très difficile.

Quant au nombre d'articles proposés à la vente, il n'est pas limité : un blogueur peu proposer tous ses articles à la vente, mais ce n'est pas une bonne idée puisque ses articles ne sont pas référencés et il perd donc des visiteurs potentiels.

Ne craignez-vous pas que proposer des articles en micropaiement sans contrôle a priori attire de nouveaux utilisateurs malveillants, qui chercheraient à monétiser du contenu illégal ?

F.M. : Il y a toujours des détournements, on ne peut rien faire contre : notre directeur juridique s'occupe à plein temps de problèmes de contenus sur la plateforme. Néanmoins, Overblog propose du contenu majoritairement haut de gamme, et nous ne craignons pas les débordements.

Par ailleurs, depuis qu'on parle beaucoup d'Hadopi, les gens qui veulent publier du contenu illégal le font de moins en moins sur les plateformes françaises puisqu'elles ont l'obligation, par exemple, de conserver les adresses IP de leurs utilisateurs.

Et d'une façon générale, est-ce vraiment l'objectif d'un blog d'offrir une source de revenus à ses utilisateurs ?

F.M. : Beaucoup de blogeurs ne sont pas dans une démarche de monétisation de leurs articles, mais la rémunération permet bien souvent de dynamiser les blogs. Le fait de savoir qu'ils vont recevoir une somme d'argent à la fin du mois motive beaucoup les auteurs : d'ailleurs, les gens qui rentrent dans cette démarche de monétisation ne s'arrêtent plus de bloguer après, alors que les blogs non monétisés arrêtent souvent rapidement leur activité.

La rémunération des blogs profite à tout le monde, aux blogueurs, ainsi qu'à la qualité des contenus puisque pour espérer vendre, les auteurs vont devoir imaginer de nouvelles pratiques : offrir des articles plus travaillés et étoffés qu'à l'ordinaire, ou encore intemporels pour les monétiser longtemps.

Ce système profite également à Overblog dont la croissance est encore réelle : nous avons réalisé notre meilleur mois en avril dernier, et nous avons eu notre meilleure audience historique la semaine dernière. C'est un cercle vertueux.

Vous testez actuellement la fonction de micropaiement auprès d'un petit nombre de blogueurs, quels sont les retours ? Quand sera-t-elle disponible à l'ensemble des utilisateurs ?

F.M. : Nous testons actuellement cette nouvelle fonction auprès de 1000 blogueurs. Nous testons avant tout la technique, et même si un volume d'affaire est tout de même généré, il est trop tôt encore pour évoquer les chiffres. Reste que 30% des blogueurs du panel sont aujourd'hui intéressés pour mettre en place ce système sur leur blog.

Le service sera proposé à tous les blogueurs d'ici 10 jours et sera disponible partout sans le monde. Nous avons travaillé sur tout un tas de problématiques avec les banques et les services téléphoniques, pour accepter tous les formats de cartes bancaires et tous les paliers audiotels dans un maximum de pays, pour que le micropaiement soit accessible quelle que soit la source de l'audience.

Merci Fréderic Montagnon !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Deux nouveaux processeurs en approche chez Intel
PepperMint OS 1.0 disponible au téléchargement
Twitter débloque et remet les compteurs à zéro
Peut-on espérer une bêta de Firefox 4.0 au mois de juin ?
Playstation Move de Sony : démonstration en vidéo
Une faille 0-Day découverte sur Safari
Goldman Sachs accusé de vol de données par Ipreo
La tablette WePad, rebaptisée WeTab, en précommande en Allemagne
Nouveau Sony Vaio P : compatible avec la
Après Orange, voici les forfaits iPad de SFR
Haut de page