Coorpacademy : 3,2 millions d'euros pour les MOOC d'entreprise

Par
Le 17 novembre 2014
 0
Adapter les MOOC aux entreprises, c'est le pari qu'a fait l'ancien patron de Google France en 2013 avec Coorpacademy. La plateforme est utilisée par de grands groupes et lève 3,2 millions d'euros.

Coorpacademy est une plateforme de formation en ligne proposant des cours en ligne sur le principe des MOOC. Cofondée par l'ancien directeur général de Google France, Jean-Marc Tassetto - l'homme avait d'ailleurs quitté ses fonctions en mars 2013 pour créer cette start-up - la société propose des MOOC payants aux entreprises. La promesse de Coorpacademy : diviser les coûts de formation des employés par dix.


07756185-photo-coorpacademy.jpg


Après s'être financée sur fonds propres pendant environ un an et demi, l'entreprise reçoit un appui financier de 3,2 millions d'euros de la part des fonds d'investissements NextStage et Debiopharm. D'après Les Echos, Coorpacademy pèserait déjà plusieurs millions d'euros. Elle mettra à profit ces capitaux pour recruter du personnel et étendre sa présence à l'international, afin d'élargir sa base actuelle de 200 000 utilisateurs.

Des MOOC sur la transformation numérique


La société compte parmi ses clients de grands groupes tels que Bouygues Telecom, Renault, Pernod Ricard, SFR ou GDF Suez et a affiché un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros pour sa première année d'exercice. La recherche et développement est basée à Lausanne en Suisse. Coorpacademy réalise une partie des vidéos de formation, notamment celles axées sur la transformation numérique de l'entreprise. Les autres peuvent être réalisées par les entreprises elles-mêmes, puis intégrées à une plateforme adaptée à leurs besoins.

Au-delà de la baisse des coûts des formations, le défi de Coorpacademy est de rendre ces cours ludiques et de les personnaliser aux employés, afin qu'ils les débutent à partir de leur niveau d'acquis. Le déroulé du cours peut également évoluer selon les retours formulés par les utilisateurs. Coorpacademy confirme l'appétit des investisseurs pour les plateformes de MOOC après les levées de fonds de DigiSchool et OpenClassrooms.





A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top