Éducation numérique : digiSchool reçoit 3 millions d'euros

01 juin 2018 à 15h36
0
Spécialisé depuis sept ans dans les contenus éducatifs en ligne, digiSchool annonce avoir bouclé un tour de table de 3 millions d'euros afin d'étoffer son portefeuille actuel et réaliser des acquisitions.

00F0000006081166-photo-digischool.jpg
La plateforme en ligne dédiée à l'éducation numérique reçoit un nouvel appui financier de ses actionnaires historiques. Rejoints au tour de table par les fonds Turenne Capital et Alto Invest, ils apportent 3 millions d'euros au capital de la société, née du rapprochement en 2005 de Kreactive, fondé par Anthony Kuntz et de Media Etudiant, créé par Thierry Debarnot.

« Cette augmentation de capital va nous permettre de bonifier nos acquis développés et de prendre place rapidement face aux acteurs internationaux. Nous avons la chance d'arriver au bon moment, avec une solidité financière nécessaire pour pouvoir représenter la France dans un secteur crucial au développement des pays dans le monde dans les dix prochaines années », soulignent les co-fondateurs.

La société se décrit comme un pureplayer de l'éducation, avec une offre déclinée uniquement en version numérique, et sur mobile. L'accompagnement des élèves se fait sur un large spectre. Le contenu éducatif s'étend de l'école primaire aux études supérieures, via 14 communautés segmentées de la sorte : primaire, collège, lycée et étudiant. Les contenus proposés, environ 3 000 nouveau chaque jour, sont de différente nature : cours, travaux scolaires, révisions d'examens, recherche de formation et d'emploi, vie étudiante...

En 2013, les applications dédiées aux révisions du baccalauréat et du brevet des collèges, disponibles sur Android et iOS, ont atteint les 500 000 téléchargements. De l'autre côté du rideau, digiSchool monétise son audience, majoritairement âgée de 15 à 25 ans. Pour cela, la société offre aux annonceurs une base de données de 3 millions de membres inscrits, qu'elle associe à des dispositifs de communication.

Une offre personnalisée à chaque parcours en 2014

« La force de digiSchool est d'associer les annonceurs à des services éducatifs fidélisant et engageant pour les jeunes sur l'ensemble des supports tels que Web, le mobile, la tablette, les réseaux sociaux et le marketing direct », explique la société. Depuis 2012, celle-ci monétise également son audience via des contenus premium vendus sous forme d'achat à l'acte ou à l'abonnement. Cela concerne des cahiers de vacances pour les primaires, des fiches de révisions pour le brevet ou encore des résultats d'examens.

L'an dernier, digiSchool a réalisé un chiffre d'affaires en progression annuelle, qui a atteint 3,3 millions d'euros. La société ne dit pas combien de bénéfices elle a engrangés, mais précise être rentable. Actuellement, elle emploie 40 salariés, et entend poursuivre son développement. « Plusieurs acquisitions sont envisagées d'ici fin 2013 », indique-t-elle, tout en continuant à étoffer son portefeuille actuel.

Parmi les projets dans les tuyaux, digiSchool veut lancer trois nouvelles lignes éditoriales sur son site d'actualités. D'ici la fin de l'année, elle lancera un « MOOC », pour « massive open online course », soit un cours en ligne partagé et ouvert à tous. Enfin d'ici 2014, digiSchool voudra proposer des parcours éducatifs personnalisés liés aux objectifs de ses utilisateurs. En attendant les acquisitions.


008C000006081156-photo-digischool.jpg
008C000006081158-photo-digischool.jpg
008C000006081160-photo-digischool.jpg
008C000006081162-photo-digischool.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft renforcera l'intégration de Yammer à SharePoint
IBM annonce la création de 700 emplois sur 3 ans à Lille
À Bercy, l'économie collaborative défend un statut propre
Fujifilm X-M1 : un hybride rétro destiné au grand public
Stream Nation ambitionne de devenir le media center du stockage en ligne
Klipsch KMC 3 : une enceinte (trans)portable délivrant 130 W
Flickr-Yahoo : une vulnérabilité repérée sur l'authentification
Brevets : l'affaire Apple/Samsung portée devant la Commision Européenne
Amazon AutoRip est disponible en France : achetez un CD, téléchargez des MP3
Chris Lien, Marin Software :
Haut de page