Bolloré a encore de l’appétit pour avaler Gameloft

01 juin 2018 à 15h36
0

Vivendi montre les muscles. Le groupe propose à présent non plus 7,20 euros mais 8 euros par action à la direction de Gameloft. L'ambition est simple pour Bolloré : monter au capital du spécialiste du jeu vidéo sur mobile pour en prendre le contrôle, ou tout du moins influer sur les décisions stratégiques de la société.

Dans un communiqué, la multinationale rappelle qu'elle détient 29,37 % du capital de la société. Son offre est également supérieure de « 5,68 % par rapport au plus haut cours historique de l'action Gameloft des 24 derniers mois ». Même si elle reste ouverte jusqu'au 27 mai, elle ne devrait pas séduire la direction de l'éditeur.

Gameloft a même tenté de faire invalider l'offensive de Vivendi en attaquant la procédure devant la justice. La cour d'appel de Paris a toutefois rejeté la demande de l'éditeur de jeux vidéo sur mobile visant à suspendre cette opération financière.

0258000007724103-photo-iron-man-3-gameloft.jpg


De son côté, le groupe de Vincent Bolloré maintient la pression en vue de détenir plus de 30% du capital de l'éditeur. Cette part lui permettra d'avoir les coudées franches pour placer progressivement ses hommes à la tête de l'entreprise.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cortana : Microsoft amorce les notifications d'Android sur Windows 10
Microsoft planche sur son bot assistant pour Bing
Google voudrait
Euro 2016 : des problèmes de réseau Free Mobile sur certains stades ?
Après l'affaire du FBI, Apple protège un peu mieux son smartphone
La Poste va se mettre à l'analyse prédictive
Des outils à batterie intelligente pour éviter que vos voisins ne vous les volent
Facebook : consultez toutes les vidéos en direct
Euro 2016 : la chasse au drone sera ouverte
Il fait tourner Windows 95 sur une Xbox One
Haut de page