Uber préfère dépenser 100 millions de dollars que de transformer ses chauffeurs en salariés

22 avril 2016 à 16h54
0

Si Uber a pu atteindre une telle taille en si peu de temps, c'est en partie parce qu'il s'appuie sur des chauffeurs indépendants. Recruter ces milliers de personnes le coulerait à coup sûr, ou réduirait à néant ses perspectives de rentabilité. C'est pourtant ce qui lui pendait au nez. À l'automne 2015, quatre chauffeurs californiens ont attaqué le géant du VTC pour réclamer qu'ils soient reconnus en tant que salariés. Mais la société a réussi à s'esquiver.


Après avoir quand même tenté de bloquer l'action collective, Uber s'est résolu à proposer un accord à l'amiable avec les conducteurs... en achetant la paix sociale. Sur son blog, le fondateur Travis Kalanick explique qu'il offre 84 millions de dollars aux plaignants, assortis de 16 millions de dollars d'options si la société entre en Bourse.

Création d'un syndicat

Uber accepte aussi de financer en Californie et au Massachussetts deux syndicats de chauffeurs, que la société s'engage à rencontrer chaque trimestre pour recueillir leurs doléances. La plateforme de VTC promet enfin plus de transparence sur la notation individuelle des chauffeurs, et sur les raisons la conduisant à parfois en exclure. Les conducteurs bénéficieront aussi de plus de largesse pour refuser une course, sans risque de se faire radier.


03E8000007817439-photo-uber.jpg
Le propre d'Uber et des sociétés qui se développent sur son modèle, c'est justement de se reposer sur des indépendants - Crédit : Uber.


La société ne précise malheureusement pas le périmètre de ces modifications. Aux yeux de l'avocate des plaignants - qui concerne 160 000 chauffeurs dans le cadre de la class action -, ce gros chèque ne protègera en rien Uber de prochaines décisions de justice qui pourraient transformer leur statut d'indépendant en salarié.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft et Google signent une trève
Réconciliez rétrogaming et écran plat avec ce convertisseur Marmitek
On Refait le Mac : Mac, iPhone, quel avenir pour les pros de la vidéo ?
Pourquoi Still Human veut robotiser votre géranium
Plus de 1 000 km/h pour un engin en lévitation, un nouveau record
40 000 postes à pourvoir dans le numérique
Acer présente le Switch Alpha 12, une alternative à Surface Pro 4
GP de Formule E à Paris : la mairie réfute le
Sondage : quel Linuxien êtes-vous ?
Google : 1 milliard de dollars en R&D par mois
Haut de page