Voitures autonomes : Toyota imagine l'auto de demain avec le MIT et Stanford

0
Le constructeur automobile va investir 50 millions de dollars afin d'introduire des bases d'intelligence artificielle dans ses voitures. Dans ce cadre, Toyota annonce la signature d'un partenariat avec le MIT et l'université Stanford.

Les constructeurs automobiles n'entendent pas laisser à Google, Uber ou Apple le monopole en matière de recherche sur les voitures autonomes. Le groupe japonais indique avoir signé un partenariat avec deux centres américains, en pointe dans le domaine, à savoir le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Stanford. L'accord porte également sur un investissement de 50 millions de dollars sur 5 ans.

La somme va permettre de concentrer les travaux dans le domaine des interactions homme-machine dans le véhicule ainsi que sur la manière de rendre ces engins davantage autonomes. L'idée est donc de pouvoir intégrer des outils autorisant par exemple la reconnaissance d'objets sur la route, la prévention d'éventuels dangers et l'accompagnement du pilote dans sa conduite.

Pour ce faire, Toyota a également recruté des chercheurs pour qu'ils dirigent le projet. Gill Prat, un ancien responsable du DARPA, l'agence américaine notamment en charge des projets de robotique, va collaborer avec la marque nippone. Il devra faire en sorte que les systèmes embarqués analysent de manière plus poussée les comportements humains au volant.

0258000008157660-photo-toyota.jpg

Toyota Vs Google, Uber et les autres

En décidant d'investir dans ces domaines de recherche, la marque nippone fait le choix de la collaboration. Elle va donc tenter de mieux définir des systèmes permettant d'être intégrés aux futurs véhicules en s'ouvrant à plusieurs centres, réputés dans ces domaines.

Les constructeurs traditionnels voient des concurrents, opérant historiquement dans d'autres domaines, venir marcher sur leur territoire. Google, Uber ou même Apple conduisent des tests afin de rendre les voitures plus autonomes, quitte à s'affranchir du conducteur. Face à ce mouvement, d'autres groupes, notamment Michelin ouvrent leurs départements chargés de l'innovation à l'extérieur.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft fait le ménage dans les applications Lumia sur Windows Phone
François Hollande n'est pas favorable à l'extension de la redevance TV aux
Windows 10 : Microsoft fait la promotion de Edge dans Bing
Uber : après les chauffeurs, les livreurs ?
La plateforme anti-pub Shine ouvre ses portes aux opérateurs mobiles
La réparation de smartphones réussit à Save
Microsoft publie une preview Skype Messaging bêta pour Windows 10
Rise of the Tomb Raider entre comparaison 360 / One et absence de multijoueur
Google pourrait revenir sur le marché chinois avec un app store pour Android
Mozilla victime d'un piratage sur la plateforme Bugzilla
Haut de page