Voitures autonomes : Toyota imagine l'auto de demain avec le MIT et Stanford

07 septembre 2015 à 11h14
0
Le constructeur automobile va investir 50 millions de dollars afin d'introduire des bases d'intelligence artificielle dans ses voitures. Dans ce cadre, Toyota annonce la signature d'un partenariat avec le MIT et l'université Stanford.

Les constructeurs automobiles n'entendent pas laisser à Google, Uber ou Apple le monopole en matière de recherche sur les voitures autonomes. Le groupe japonais indique avoir signé un partenariat avec deux centres américains, en pointe dans le domaine, à savoir le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Stanford. L'accord porte également sur un investissement de 50 millions de dollars sur 5 ans.

La somme va permettre de concentrer les travaux dans le domaine des interactions homme-machine dans le véhicule ainsi que sur la manière de rendre ces engins davantage autonomes. L'idée est donc de pouvoir intégrer des outils autorisant par exemple la reconnaissance d'objets sur la route, la prévention d'éventuels dangers et l'accompagnement du pilote dans sa conduite.

Pour ce faire, Toyota a également recruté des chercheurs pour qu'ils dirigent le projet. Gill Prat, un ancien responsable du DARPA, l'agence américaine notamment en charge des projets de robotique, va collaborer avec la marque nippone. Il devra faire en sorte que les systèmes embarqués analysent de manière plus poussée les comportements humains au volant.

0258000008157660-photo-toyota.jpg

Toyota Vs Google, Uber et les autres

En décidant d'investir dans ces domaines de recherche, la marque nippone fait le choix de la collaboration. Elle va donc tenter de mieux définir des systèmes permettant d'être intégrés aux futurs véhicules en s'ouvrant à plusieurs centres, réputés dans ces domaines.

Les constructeurs traditionnels voient des concurrents, opérant historiquement dans d'autres domaines, venir marcher sur leur territoire. Google, Uber ou même Apple conduisent des tests afin de rendre les voitures plus autonomes, quitte à s'affranchir du conducteur. Face à ce mouvement, d'autres groupes, notamment Michelin ouvrent leurs départements chargés de l'innovation à l'extérieur.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top