Une excellente année 2014 pour le jeu vidéo français

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
01 juin 2018 à 15h36
0
Après une difficile année 2013, les entreprises françaises du jeu vidéo ont affiché de bons résultats en 2014 notamment grâce à l'arrivée des consoles de dernière génération.

Sur l'ensemble de l'année 2014, le Top des éditeurs de Jeu Vidéo connaît une croissance de 13% de son chiffre d'affaires si l'on en croit une étude publiée par PwC, l'AFDEL et le SNJV qui dévoilent l'édition 2015 du GSL 100. Le GSL 100 n'est autre qu'un classement des 100 principales entreprises de l'édition de logiciels, des services Internet et du jeu vidéo français.

08050624-photo-top-10-des-entreprises-fran-aises-du-jeu-vid-o.jpg
Top 10 des entreprises françaises de jeu vidéo (en millions d'euros)

Un classement qui permet de voir à quel point les grandes entreprises françaises du jeu vidéo profitent du renouvellement des consoles de salon. Ainsi, la hausse des ventes de consoles en 2014 (+50% par rapport à 2013) a permis de retrouver un niveau de ventes côté logiciels au plus haut depuis trois ans. Logiquement, des sociétés comme Ubisoft, Focus Home Interactive ou Big Ben Interactive tirent leur épingle du jeu.

00C8000008050630-photo-guillaume-de-fondaumi-re.jpg
Le marché PC n'est toutefois pas en reste avec - selon cette étude - des ventes à la hausse de 8% pour 2014, notamment grâce à Steam. Un phénomène qui profite bien sûr à Ubisoft ou Focus Home Interactive, mais aussi à des structures plus petites comme Amplitude Studios (Endless Legend) : le studio a gagné une véritable légitimité sur son secteur.

De manière générale, les acteurs du marché du jeu vidéo se félicitent bien sûr de cette embellie et Guillaume de Fondaumière, président du Syndicat National du Jeu Vidéo, précise que « si certains pays tels que le Canada ou Singapour ont mis en œuvre très tôt des politiques volontaristes et ultra-attractives, la France possède enfin elle aussi maintenant des atouts avec, notamment, l'un des meilleurs crédits d'impôt jeu vidéo, un fonds d'aide à la production ou encore des dispositifs d'incitation à la R&D. »

En forme de mise en garde, le président du SNJV ajoute toutefois : « Le dynamisme des entreprises leaders du secteur du jeu vidéo que reflète ce classement ne doit pas faire ignorer la grande fragilité de notre industrie au regard de la compétition mondiale acharnée à laquelle nous sommes confrontés. La France possède des atouts indéniables que nous devons mettre en valeur. »

À lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page