L'éditeur d'Angry Birds perd encore des plumes

Olivier Robillart
Publié le 20 mars 2015 à 11h17
Rovio, éditeur du jeu vidéo Angry Birds publie à nouveau des résultats financiers en baisse. Après avoir misé sur les produits dérivés, ce segment est à présent en nette diminution.

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Rovio, l'éditeur de jeux vidéo. La société publie un chiffre d'affaires en baisse de 9% pour l'ensemble de l'année passée. Un mauvais résultat dû au déclin de ses revenus dans le domaine des produits dérivés. Ce segment s'effondre littéralement puisque les ventes de peluches et autres produits n'ont rapporté que 41,4 millions d'euros, contre 73,1 millions en 2013.

015E000007656761-photo-angry-birds.jpg


En parallèle, l'activité liée aux jeux vidéo reste en progression, de 16%, à 110,7 millions d'euros. L'éditeur continue de lancer régulièrement de nouveaux opus de sa franchise phare (Angry Birds Stella Pop) et tente également d'investir dans d'autres licences (Jolly Jam). Au total, Rovio a lancé pas moins de six nouveaux jeux depuis l'an dernier.

Malgré cette marche en avant, les résultats publiés par l'éditeur sont semblables à ceux affichés ces derniers trimestres. Rovio indiquait en conséquence qu'il allait devoir se séparer de 130 de ses salariés, soit 16% de ses effectifs. En octobre dernier, Mikael Hed, le PDG de Rovio confessait avoir bâti une partie de sa stratégie sur « des hypothèses de croissance plus rapides que ce qui a été le cas ». Un mauvais choix dont la société paie aujourd'hui les conséquences.

Pour renouer avec la croissance, Rovio mise sur les films d'animation. Pour l'un d'entre eux, la sortie est prévue en mai 2016. La société entend pouvoir étendre sa marque au-delà du jeu vidéo et recueillir l'attention d'un nouveau public. Une stratégie qui permet à la direction de se déclarer confiante pour l'année à venir.

A lire également
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.