L'éditeur d'Angry Birds a doublé ses recettes et ses effectifs

01 juin 2018 à 15h36
0
Les « oiseaux en colère » devraient finir par retrouver le sourire, au vu de la santé financière de leur concepteur. Rovio a en effet doublé son chiffre d'affaires en 2012, ainsi que son nombre d'employés.

00F0000005887226-photo-rovio-logo.jpg
Rovio, l'éditeur finlandais du jeu à succès Angry Birds, a doublé ses revenus en 2012. Avec un chiffre d'affaires de 152 millions d'euros au terme de son exercice fiscal 2012, contre 75,6 millions d'euros l'an passé, la société a naturellement vu ses bénéfices s'envoler. Ces derniers ont atteint 77 millions d'euros sur la période, comparé aux 47 millions d'euros réalisés en 2011, soit une progression de 64%.

Ces performances sont principalement attribuables au jeu Angry Birds et ses déclinaisons. En 2012, Rovio a lancé plusieurs titres dont Angry Birds Space, Amazing Alex, Bad Piggies et Angry Birds Star Wars, ce qui a aidé l'éditeur à franchir le cap du milliard de téléchargements en mai. Au total, le nombre de joueurs actifs mensuels, a atteint les 263 millions en décembre dernier. En valeur, le nombre total de téléchargements de jeux Rovio a dépassé les 1,7 milliard d'euro.

Rovio explique tirer son chiffre d'affaires de sa division jeu vidéo grâce aux titres payants : Angry Birds et ses déclinaisons Space et Star Wars sont vendus 0,89 euros sur iOS. L'éditeur gagne également de l'argent avec les achats intégrés et la publicité. Mais la branche la plus dynamique concerne les produits dérivés, comme les peluches, dont les revenus ont triplé en 2012 pour représenter 45% des recettes. Un succès qui a permis à la jeune société de plus de doubler ses effectifs en un an, passant de 224 à 518 employés.

Pour l'année en cours, l'éditeur finlandais indique qu'il « sera largement dépendant du succès des nouveaux jeux, de sa capacité à fidéliser ses joueurs et du lancement de nouvelles initiatives ». Le p-dg de Rovio, Mikael Hed , estime avoir « eu un décollage fulgurant » depuis 2010 et espère « continuer à se développer dans l'industrie du divertissement, notamment grâce à l'arrivée de la Web série Angry Birds ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le ARM Cortex-A57, gravé en 16 nm, est prêt
Denon renouvelle ses amplificateurs home-cinema avec la gamme AVR-X
Google améliore l'autocomplétion des résultats de recherche dans Gmail
Xoopar Punchbox: enceinte Bluetooth avec micro et NFC
Facebook dévoile Home pour Android et un smartphone chez HTC
GeForce Experience passe en version 1.1 et supporte 55 jeux
EVGA annonce une GeForce GTX 680 pour Mac
NuForce STA-100 : un ampli stéréo compact
L'éditeur DigitalOcean ne détruisait pas totalement les données des clients partants
Franck Simon, France IX :
Haut de page