Pour Tim Berners-Lee, les applications natives menacent le Web

Thomas Pontiroli
10 décembre 2014 à 18h34
0
Le Web tel que Tim Berners-Lee l'a imaginé en 1990 est bien différent d'aujourd'hui, notamment parce qu'il a tendance à se séparer en silos, caractérisés principalement par les applications natives.

Dans le débat qui oppose les applications aux Web Apps, la conférence LeWeb 2014 aura au moins permis de connaître la position de Sir Tim Berners-Lee, l'inventeur du World Wide Web. L'homme a été invité à répondre à la question fatidique, posée par l'organisateur Loïc Le Meur : « Est-ce que le Web est mort ? »


0230000007806779-photo-tim-berners-lee.jpg
Sir Tim Berners-Lee à LeWeb'14 - crédit : Stephen Shankland


La réponse du britannique est que les applications créent des silos, là où le Web est censé être un espace de partage et d'ouverture. Elles placent les utilisateurs dans des situations d'isolement au lieu de les tourner vers les autres, selon le principe du réseau. « Si vous lisez un magazine dans une appli, c'est ennuyeux ! » a pincé Tim Berners-Lee. Selon lui, cela ne permet pas d'entretenir de discussion avec les internautes.

Au contraire, « si vous mettez le même magazine dans une Web App, alors s'ouvre la possibilité d'entretenir beaucoup d'échanges », a poursuivi l'instigateur du WWW. Il faut rappeler que lorsque Tim Berners-Lee a conçu le Web et ses trois composantes fondatrices (URL, HTTP et HTML), c'était dans l'optique de relier les ordinateurs et, partant, les hommes entre eux. La fondation du W3C poursuivra cette volonté de partage.

Que chacun s'intéresse à l'ouverture du Web



Tim Berners-Lee voit donc d'un mauvais oeil les applications natives, et encourage plutôt les développeurs à s'orienter vers des applications en HTML5, accessibles depuis un navigateur, afin de partager les contenus plus facilement, selon lui, et de créer plus de liens. Une troisième voie existe peut-être : celle envisagée par Snips, qui propose de modeler l'interface de son mobile en différentes tuiles, selon ses besoins présents...

Une autre menace au Web tel qu'il l'a originellement pensé est, bien sûr, le nom respect du principe de neutralité du Net. Des services de streaming vidéo et musicaux que beaucoup d'internautes croient comme acquis aujourd'hui pourraient être menacés, d'après lui, si les gouvernements ne sont pas plus actifs.

A l'échelle individuelle, Tim Berners-Lee invite désormais chaque internaute à ne plus simplement se contenter d'utiliser le Web en tant que lecteur passif. Afin de tenter de préserver son ouverture, il suggère au tout un chacun de consacrer ne serait-ce que 5% de son temps à s'intéresser aux batailles juridiques entourant les libertés sur Internet, et à lire un peu plus les conditions d'utilisations des sites.


Cela se passe également à la conférence LeWeb'14 :




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top